Lors du lancement de la CLE en économie du développement: Bernard Garnier, vice-recteur aux études et aux activités internationales, François Gélineau, doyen de la Faculté des sciences sociales, John Cockburn, titulaire de la Chaire et professeur au Département d'économique, et Arjan De Haan, Chef de programme, Croissance pour tous, du Centre de recherches pour le développement international du Canada (CRDI), principal bailleur de fonds du PEP, partenaire de la Chaire.

27 janvier 2016

Des politiques économiques mieux analysées

Par: Yvon Larose

La nouvelle chaire de leadership en enseignement en économie du développement partagera une expertise unique relative aux pays les moins avancés

L’Université compte une nouvelle chaire de leadership en enseignement. Cette vingt-deuxième chaire, axée sur l’analyse de l’économie dans les pays en développement, sera d’une durée de cinq ans. Son financement, à la hauteur de 675 000$, est assuré par le réseau de recherche international Partenariat pour les politiques économiques (PEP) et l’Université Laval.

La chaire a été lancée le lundi 25 janvier au pavillon Alphonse-Desjardins. Le vice-recteur aux études et aux activités internationales, Bernard Garnier, en a fait l’annonce.

«En plus d’augmenter la visibilité et la réputation internationale de notre université et du PEP, a-t-il déclaré, la chaire favorisera le développement d’une expertise en enseignement et en recherche dans l’analyse appliquée des politiques économiques dans les pays en développement. La chaire favorisera également le recrutement d’étudiants étrangers aux cycles supérieurs, en particulier dans les pays d’expression française d’Afrique du Nord et de l’Ouest.»

La chaire proposera des cours et un microprogramme de formation à distance sur les outils de pointe pour l’analyse des politiques économiques dans les pays en développement. Trois cours seront créés et offerts en français et en anglais à compter de janvier 2017. Ils porteront sur l’analyse des politiques économiques, leur modélisation, ainsi que l’analyse de la pauvreté et des inégalités. Par la suite, ces cours serviront à mettre sur pied un microprogramme de niveau maîtrise. Ce programme comprendra aussi des activités de recherche supervisées. Les formations s’adressent aux étudiants des pays du Sud comme à ceux du Nord.

«Les travaux de la chaire permettront de poursuivre le développement d’une expertise unique en enseignement et en recherche», souligne John Cockburn, titulaire de la chaire, professeur au Département d’économique et directeur exécutif du PEP jusqu’en 2013.

Lire l'article complet du Fil : Des politiques économiques mieux analysées

Source : Le Fil, édition du 28 janvier 2016. 

www.ulaval.ca