La Fondation

Actualités

Suivez les dons en action et les projets à venir soutenus par l'aide financière de La Fondation de L'université Laval.

 
 
 

Florian Sauvageau, qui a été reçu officier de l'Ordre national du Québec le 22 juin, a fait de la recherche sur les médias le coeur de sa pratique dans les dernières années. Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve

La Fondation
3 juillet 2017

Florian Sauvageau, l'analyste du monde des médias

Par: Yves Therrien

Source : Le Soleil, édition du 1er juillet 2017.

«Lorsque l'on reçoit un honneur comme celui de l'Ordre national du Québec, c'est très gratifiant. En soulignant les éléments de ma carrière, je ne peux faire autrement que rendre hommage à ceux qui m'ont fait confiance au départ et tout au long de mon parcours professionnel», philosophe Florian Sauvageau.

Pour lui, tout le travail accompli s'est nécessairement fait en équipe, jamais il n'a été seul. Avocat de formation et ex-journaliste d'expérience avant de devenir professeur, Florian Sauvageau a commencé sa carrière à la radio dans les années 1960, à l'époque des grands noms de la radio à Québec, se souvient-il.

Puis, il fait son entrée au journal Le Soleil, où il a été directeur de l'information de 1967 à 1969 avant de devenir directeur de la rédaction de 1971 à 1973. «J'ai beaucoup appris à cette époque», relate-t-il. «Je le dois surtout à Mario Cardinal, qui m'a donné une chance à l'époque. Il a fait confiance à un jeune de 26 ans pour diriger une équipe de journalistes. Et il y avait le propriétaire Gabriel Gilbert qui me faisait confiance. Cet homme représentait vraiment ce qu'était un grand propriétaire de journal, un publisher dans la pure tradition nord-américaine.»

Lire l'article complet du journal Le Soleil : Florian Sauvageau, l'analyste du monde des médias


 
www.ulaval.ca