Nous éprouvons présentement des difficultés avec notre système de don en ligne. Nous travaillons à régler la situation.

Pour faire un don, nous vous invitons à communiquer avec nous par téléphone au 418 656-3292.

Merci de votre compréhension.

La rectrice Sophie D'Amours devant l'assistance du Dîner du Cercle de la rectrice

L’attente en a réellement valu la peine

Le Dîner du Cercle de la rectrice, premier événement majeur organisé par la Fondation depuis plusieurs mois, est couronné de succès!

«Après [les] deux dernières années où nous avons dû limiter nos interactions sociales, il est bon de retrouver un peu de chaleur humaine.», soulignait d’entrée de jeu la rectrice Sophie D’Amours à l’assistance conquise et enthousiaste présente au Dîner le 8 juin dernier.

Cet événement philanthropique annuel distinctif demeure une occasion inestimable pour la haute direction et la communauté universitaire de transmettre l’ampleur de leur gratitude envers les grandes et grands philanthropes de l’Université et leur indéfectible générosité : «Votre soutien est inestimable. Il permet à l’Université Laval de se distinguer. Il permet de former des générations étudiantes engagées et créatrices… des citoyens et citoyennes de premier plan… des scientifiques et des leaders en entrepreneuriat qui exercent une influence marquée sur l’évolution des sociétés, poursuit madame D’Amours. […] N’est-il pas là le sens de la vie, au fond? Laisser une trace positive sur cette terre, par nos actions? Faire avancer les connaissances, et préparer la génération qui nous succédera à poursuivre notre quête d’un monde meilleur? En soutenant l’Université Laval de façon majeure comme vous le faites, vous participez à la création d’un projet collectif, qui nous dépasse toutes et tous.», insiste-t-elle.

Madame Sophie D'Amours, rectrice de l'Université Laval
Madame Sophie D’Amours, rectrice de l’Université Laval, lors de son allocution. Photo: Jean Rodier

Coprésident de la Commission royale sur les peuples autochtones au Canada avec Georges Erasmus de 1991 à 1996, l’honorable René Dussault illustre très bien cette idée de participer au bien collectif. Son don a permis entre autres la création d’une chaire de leadership en enseignement sur l’inclusion des traditions autochtones dans l’enseignement du droit: «J’ai fait le tour du Canada. Du Moyen Nord, du Grand Nord… J’ai fait des audiences publiques dans les 31 villes du sud. J’ai vécu de très près avec la réalité autochtone. […] Alors, de là mes […] dons qui sont incarnés dans mon expérience de vie.»

René Dussault, grand donateur
Monsieur René Dussault, grand donateur. Photo: Jean Rodier

Sous le thème de la recherche concertée en Arctique, les convives ont vu défiler, au cours de la soirée, des images saisissantes et grandioses du Nord. Les invitées et invités ont ensuite constaté à quel point l’Université Laval est un leader dans la compréhension et la résolution des enjeux entourant le développement et la santé durable du Nord au terme de la présentation éloquente du Dr Martin Fortier, directeur général de Sentinelle Nord et adjoint du vice-rectorat à la recherche, à la création et à l’innovation. Détenteur d’un doctorat en océanographie arctique de l’Université Laval et d’un postdoctorat de l’Université du Manitoba, Dr Fortier a occupé successivement la direction générale des deux plus grands programmes de recherche jamais menés à l’Université Laval depuis 2004. De sa création à 2016, il a dirigé le réseau de centres d’excellence ArcticNet. En 2016, il est devenu directeur général du programme Sentinelle Nord. Ce programme réunit plus de 700 professeurs, étudiants et professionnels de l’Université Laval avec leurs partenaires nationaux et internationaux.

Martin Fortier, directeur de Sentinelle Nord
Dr Martin Fortier, directeur général de Sentinelle Nord et adjoint du vice-rectorat à la recherche, à la création et à l’innovation. Photo de Jean Rodier

Pendant ces quelques heures, la bonne humeur des participantes et participants était palpable. Les murs du Château Frontenac résonnaient aux tintements des rires et des discussions amicales enchevêtrées. Pour certains, cette soirée revêtait un caractère particulier puisqu’elle officialisait leur entrée à titre de nouveaux membres du Cercle de la rectrice. «Je vois tout le décorum déployé pour reconnaître les donateurs: «Ce n’est pas juste un souper au Château Frontenac. On sent qu’il y a beaucoup de reconnaissance [de la part de l’Université et de la Fondation].», aux dires de madame Suzanne Michaud, membre du Cercle et administratrice de la Fondation.

À cette édition, 280 invitées et invités de marque étaient présents. Sur les 519 membres actifs du Cercle de la rectrice, 84 étaient parmi l’assistance. De ce nombre, la rectrice a eu le plaisir de rencontrer plusieurs des 23 nouveaux membres. Onze membres du prestigieux programme Les Cent-Associés ainsi que certains récipiendaires des prix Les Remarquables 2021 ont également pris part au Dîner. Ces reconnaissances, remises annuellement par l’Université et sa fondation, mettent en lumière des diplômées et diplômés qui s’illustrent par leur contribution exceptionnelle à leur profession et à leur alma mater.

Pour monsieur Jacques Castonguay, l’un des Remarquables présents, sa participation à ce dîner signifiait beaucoup pour lui: «D’abord, je reçois [cette invitation] comme un immense merci. Un merci qui est tellement fort, qu’on ne réalise pas toujours l’effet que ça a eu sur les autres. C’est une immense tape dans le dos! Tu sens que tu as fait œuvre utile et ça fait chaud au cœur. Ça nous galvanise et ça nous donne le goût de continuer.»

Jacques Castonguay, récipiendaire du prix Bénévole de l'année - Les Remarquables
Monsieur Jacques Castonguay, récipiendaire du prix Bénévole de l’année – Les Remarquables. Photo: Jean Rodier

Dans son allocution de clôture, le président-directeur général de la Fondation Alain Gilbert a réitéré sa profonde reconnaissance envers la générosité des donatrices et des donateurs: «Je suis […] très fier des résultats philanthropiques. Malgré les circonstances que nous avons connues dans les 2 dernières années, votre engagement a permis de dépasser les attentes. […] Vous avez entre autres soutenu des étudiantes et des étudiants en situation de précarité financière; aidé à faire avancer les recherches et découvertes liées à la pandémie et à ses enjeux; propulsé l’innovation étudiante; amélioré les conditions d’études sur le campus; soutenu la mise en place des Chantiers d’avenir; Et j’en passe. […] De tels projets, mobilisateurs et innovants, montrent ce que la force du nombre et le soutien envers l’éducation permettent d’accomplir.»

Monsieur Alain Gilbert, président-directeur général de la Fondation
Monsieur Alain Gilbert, président-directeur général de la Fondation, pendant son mot de remerciements. Photo: Jean Rodier

Après ces derniers remerciements, les gens rassemblés ont profité des derniers instants du repas pour poursuivre leurs conversations sûrement inspirées des témoignages et des discours entendus. En quittant les lieux, toutes et tous affichaient une mine radieuse, comblés par ce qu’ils venaient de vivre : un véritable moment rempli de chaleur humaine.

Salle de bal du Château Frontenac. Photo: Louise Leblanc

Pour ne rien manquer

Joignez-vous à notre communauté pour connaître toutes nos histoires à succès!

Abonnez-vous à nos médias sociaux pour suivre les réussites de notre université ainsi que de ses diplômées et diplômés.

Vous pouvez également consulter toutes nos infolettres.