David Parent

 
 

Administration 2005

Originaire de La Tuque, David Parent a toujours été passionné pour les affaires. Déterminé à emprunter la voie de l’administration pour ses études universitaires, il a évalué diverses options au moment de choisir la ville et l'universié où il allait poursuivre son parcours : Trois-Rivières, Montréal et Québec. « J’ai choisi l’Université Laval en raison de la qualité de vie de Québec et de la bonne réputation de la FSA », dit-il.

L’équilibre entre les activités parascolaires et les études est ce qu’il retient le plus de son passage à l’Université Laval. En matière d’implication, David Parent s’est beaucoup dévoué à la mise sur pied du RÉEL, le Regroupement des étudiants entrepreneurs de l’Université Laval. Un contexte qui lui permit d’apprécier tout le soutien des différentes instances de l’Université, des professeurs à la haute direction. « D’ailleurs, l’une des personnes avec qui je collabore encore fréquemment est Nicolas Duval-Mace, qui a été président de l’AÉSAL et de la CADEUL alors que j’étais président du RÉEL », confie le diplômé. À vrai dire, les deux diplômés siègent au sein du conseil d’administration de l’Association des clubs d’entrepreneurs étudiants du Québec (ACEE). « Cette implication nous permet de garder le contact avec plusieurs étudiants de l’Université ainsi que de plusieurs diplômés qui sont dans les affaires ou qui s’intéressent à l’entrepreneuriat », explique-t-il.

Entrepreneur en devenir

Professionnellement, tout a commencé à l’Université Laval pour le Latuquois. Dès sa première session, il a été recruté pour diriger une franchise de peintres étudiants nommée Collège Pro. C’est d’ailleurs avec d’autres franchisés qu’il démarra, parallèlement, le RÉEL. Après deux ans d’implication parascolaire active, David Parent se voit offrir un mandat des plus intéressants par le Vice-rectorat au développement de l’Université Laval : produire un plan de repositionnement pour Entrepreneuriat Laval. Assez rapidement, il parvint à convaincre Marc J. Trudel, le vice-recteur au développement de l’époque, d’amorcer un travail de fond sur le positionnement de l’Université en entrepreneuriat et la mise sur pied d’un programme de soutien pour les étudiants avec des projets entrepreneuriaux. « C’est ainsi que nous avons créé le Concours d’idées d’entreprises et les bases de ce qui allait devenir le Profil entrepreneurial, l’une de mes plus grandes fiertés à ce jour » souligne-t-il.

Pour David Parent, l’apport de l’Université Laval a été déterminant dans son cheminement professionnel. « Ce qui me sert toujours aujourd'hui, c’est d’avoir l’esprit plus structuré. Quand je suis rentré à l’université, j’étais tout sauf organisé (…) De plus, je pense que l’approche des "sciences de l’administration" est une approche complète qui amène à se poser de bonnes questions. »

La bosse des affaires

Après avoir cofondé, pendant ses études universitaires, une première entreprise dans le secteur de l’affichage numérique, il récidive en 2006 alors qu’il s’associe avec un diplômé du MIT (Massachussetts Institute of technology), Vincent Leclerc, pour cofonder PixMob, une entreprise qui développe des objets lumineux interactifs visant à amplifier l’expérience des participants lors d’événements. Des exemples de mandats réalisés par l’entreprise? Les Jeux olympiques de Sotchi, un spectacle de Coldplay à Las Vegas et le Superbowl 2014 pour ne nommer que ceux-là.

En plus d’occuper les fonctions de président de l’entreprise, David Parent investi beaucoup de temps à soutenir l’équipe des ventes et à rencontrer des clients. Dans les faits, il passe entre 30 % et 50 % de son temps sur la route. « Depuis cinq ans, les projets hors Québec constituent plus de 90 % de notre chiffre d’affaires », relate-t-il.

En tant que président de PixMob, il conserve toujours un œil sur les finances de l’organisation. D’ailleurs, l’option de faire l’acquisition d’une autre entreprise est dans les plans de la compagnie québécoise et de ses dirigeants. « Bâtir une entreprise est quelque chose de complexe », affirme humblement le diplômé. « Acquérir une autre entreprise est encore plus compliqué... Ça implique d’arrimer deux dynamiques imparfaites et de créer un nouveau système, qui devrait être meilleur. » Alors que des discussions avec quelques entreprises ont été amorcées, David Parent croit que lui et ses associés seront en mesure de conclure une première acquisition cette année.

Visées et philosophie

Selon Kenneth P. Morse, l’un des fondateurs du MIT Entrepreneurship Center et membre du comité consultatif de PixMob, « hope is not a strategy ». L’entrepreneur québécois abonde dans le même sens. « C’est bien d’avoir de l’espoir et de l’enthousiasme, mais c’est mieux d’avoir une stratégie qui peut se traduire en modèle mathématique. »

En matière de philosophie d’entreprise, c’est le modèle « Good job strategy » que propose Zeynep Ton, professeure au MIT Sloan School of Management, qui inspire le diplômé et son équipe. En résumé, il s’agit d’une approche d’affaires qui combine d’excellentes conditions de travail, une offre de produit limité, une standardisation des façons de faire, une responsabilisation des employés, une gestion avec un taux d’occupation de la main d’œuvre d’environ 80 % et la formation interéquipes. « Sinon, en ce moment, je m’intéresse au principe de gestion de Warren Buffet. C’est à un plus haut niveau, mais j’alimente ma réflexion pour ce qui s’en vient », relate M. Parent.

« À long terme, mon objectif est de conserver PixMob au sommet du palmarès en ce qui a trait à l'Internet of things1 pour les événements », explique David Parent. « Nous amorçons la commercialisation d’une nouvelle plateforme qui va dans ce sens et la réponse de nos clients est très bonne. Je pense que nous allons dans la bonne direction… même s’il y aura certainement des ajustements à faire en cours de route ».

1 : Internet of things (Internet des objets) : Terme qui désigne des objets connectés entre eux, avec Internet et avec d’autres utilisateurs.

Pour en savoir plus sur PixMob, visitez leur site Internet : http://pixmob.com/fr/

www.ulaval.ca