Geneviève Vachon

 
 

Baccalauréat multidisciplinaire 2013

Geneviève Vachon est passionnée par les sciences humaines, les gens et leur culture. Son parcours scolaire en témoigne. Après au court passage en études internationales et langues moderne, un certificat en philosophie pour enfant, un autre en sciences des religions puis un microprogramme en langue arabe, elle reconnait sans difficulté l’apport de son cheminement universitaire dans sa vie quotidienne. « Mon passage à l’Université Laval a été marqué par des apprentissages fondamentaux, des amitiés éternelles et des expériences inoubliables. J’y ai appris à clarifier ma pensée, à nuancer mes propos, notamment lorsqu’il est question de la religion, et à persévérer devant la complexité d’une langue étrangère », admet-elle. C’est au d’ailleurs au FAS-Café (café étudiant du pavillon Félix-Antoine-Savard), où elle s’est impliquée pendant sa formation, qu’elle a rencontré son conjoint avec qui elle partage sa vie aujourd’hui.

Un bagage diversifié

À l'instar de son cheminement scolaire, son parcours professionnel a été ponctué de plusieurs changements. Après l’obtention de son baccalauréat multidisciplinaire, elle a combiné la pratique de la philosophie pour enfants dans les écoles secondaires, la découverte de la scène culinaire et la fondation d’un organisme sans but lucratif appelé La Buanderie pour soutenir la relève artistique à Québec.

D’une certaine manière, le parcours de Geneviève Vachon est l’exercice du « connais-toi toi-même » socratique qu’enseigne la philosophie. « Que ce soit par la rencontre de nouvelles personnes, la découverte de nouveaux intérêts ou l’approfondissement de ceux que j’avais déjà, mon parcours professionnel m’a permis de prendre des idées et de les mettre en pratique afin de mieux me connaître », analyse-t-elle.

The Kaapse Brouwers

Geneviève Vachon travaille maintenant comme responsable des événements et des communications à The Kaapse Brouwers, une microbrasserie qui fait sa place dans le milieu brassicole européen. « Nous organisons deux festivals par année en plus d’inviter des brasseries d’un peu partout dans le monde pour présenter leurs créations et brasser des bières en collaboration », résume la diplômée originaire de Montréal. Elle a également mis sur pied et élaboré un projet de cuisine adjacente à la brasserie. Cette cuisine, se veut un lieu d’apprentissage et de gastronomie où le talent l’emporte sur l’expérience. « The Kaapse Kitchen offre une cuisine tout aménagée dans laquelle un ou une chef s’installe pour une semaine afin de laisser libre cours à son imagination. Il s’agit d’un modèle inspiré des résidences d’artistes appliqué au milieu culinaire », confie Geneviève Vachon. Depuis son ouverture, The Kaapse Kitchen collabore avec des chefs établis et moins établis à Rotterdam en créant, notamment des accords bières et mets. « Nous tenterons d’ailleurs en juin une première lorsque la brasserie et la cuisine iront à Barcelone afin de créer ce type d’accord avec une brasserie et un chef de l’endroit », nous annonce-t-elle en exclusivité.

Les paysages de Rotterdam ne sont pas nouveaux pour la diplômée de l’Université Laval. En 2011, elle s’y installait une première fois pour accompagner son conjoint aux études là-bas. « Je terminais à l’époque quelques cours à distance pour mon bac », se souvient-elle. Depuis, son adaptation se passe plutôt bien. Bien que la langue ait constitué une difficulté au départ, une grande partie de son travail se déroule maintenant en néerlandais et elle s’en titre visiblement très bien. « Les Pays-Bas étant un pays très bien organisé, l’adaptation n’en fut que facilitée », dit-elle humblement.

Pour la suite, Geneviève Vachon a l’intention de continuer à s’épanouir à The Kaapse Brouwers. « Nous sommes présentement en processus d’expansion et visons l’acquisition d’un deuxième emplacement duquel je deviendrai partenaire. Nous voulons aussi continuer à offrir aux cuisiniers et aux cuisinières en émergence la possibilité de fleurir au sein de la Kaapse Kitchen en construisant une deuxième cuisine dans ce nouvel emplacement. Ces projets m’ancrent aux Pays-Bas pour encore quelques années au moins, mais qui sait où ils me mèneront », conclut-elle.

Si vous maîtriser la langue néerlandaise et souhaitez en apprendre davantage sur The Kaapse Brouwers, cliquez ici pour visiter leur site Web!

www.ulaval.ca