Aller au contenu principal

Hydrogéologie - Détermination des aires de protection des prélèvements d'eau souterraine

Numéro de l'activité : GSC-U001

Type d'activité : Perfectionnement de courte durée

Nombre d’unités d’éducation continue (UEC) : 0.7

Formation offerte par la  Faculté des sciences et de génie

Durée : 1 jour (7 heures)

Coût : 

Tarif réduit: 575 $ (voir les précisions sur le coût)
Tarif régulier: 635 $

Conditions d'inscription : 

 Aucune
Prochaines formations : 
Québec
21 mars 2018 - COMPLET
Sainte-Thérèse
9 mai 2018

Clientèle visée

Cette formation s’adresse aux professionnels qui réalisent des études hydrogéologiques de détermination des aires de protection des prélèvements d’eau souterraine. Elle s’adresse également à ceux qui doivent en évaluer la validité dans le cadre de l’analyse quinquennale de vulnérabilité des sources telle décrite dans le Guide de réalisation des analyses de la vulnérabilité des sources destinées à l’alimentation en eau potable au Québec du Ministère de l’Environnement, du Développement durable et de la Lutte contre les changements climatiques (MDDELCC).

Contexte

Le Chapitre VI du nouveau Règlement sur le prélèvement des eaux et leur protection (chapitre Q 2, r.35.2; RPEP) prescrit la détermination de quatre (4) aires de protection (immédiate, intermédiaire bactériologique, intermédiaire virologique et éloignée) pour les prélèvements d’eau souterraine destinés à la consommation humaine ou la transformation alimentaire. Le RPEP prescrit aussi l’établissement d’un niveau de vulnérabilité basé sur la méthode DRASTIC pour chacune des aires de protection. Les recommandations du MDDELCC concernant la méthodologie à suivre pour la réalisation des travaux visant à déterminer les aires de protection et établir le niveau de vulnérabilité sont publiées dans un nouveau guide technique (à paraître prochainement). De nouveaux outils complémentaires et utiles en hydrogéologie sont également rendus disponibles.

Objectifs

Les objectifs de la formation sont : d'apprendre la méthodologie recommandée par le MDDELCC pour la réalisation des études nécessaires à la détermination des aires de protection des prélèvements d'eau souterraine et pour l'établissement d'un niveau de vulnérabilité basé sur la méthode DRASTIC; de découvrir les meilleures pratiques afin d'assurer l'obtention de résultats de qualité conformes aux règles de l'art; de connaître les éléments qui devraient apparaître dans les rapports d'étude.

Contenu du cours

Le cours abordera le cadre règlementaire en lien avec la détermination des aires de protection des prélèvements d’eau souterraine. La formation se concentrera sur la méthodologie détaillée en huit étapes. Quelques exercices dirigés permettront une meilleure compréhension. Les outils complémentaires disponibles seront aussi présentés.

  • Résumé du cadre règlementaire pour les prélèvements d’eau souterraine
  • Structure du guide technique et survol des outils disponibles
  • Marche à suivre recommandée des travaux :
    • Étape 1 : Recherche des informations existantes
    • Étape 2 : Enjeux de protection du prélèvement
    • Étape 3 : Système hydrogéologique et modèle conceptuel
    • Étape 4 : Choix des méthodes de détermination des aires de protection
    • Étape 5 : Acquisition et traitement des données
    • Étape 6 : Détermination des aires de protection
    • Étape 7 : Évaluation de la vulnérabilité intrinsèque de l’eau souterraine par la méthode DRASTIC
    • Étape 8 : Discussion sur la qualité et la pérennité des résultats
  • Détail des outils disponibles
  • Discussion sur les expériences des participants

Formateurs

Yves Leblanc

Yves Leblanc est consultant en hydrogéologie. Il détient un Baccalauréat en géologie, obtenu à l’Université de Montréal en 1992 et une maîtrise en Sciences à l’Université Laval, obtenue en 1994. Au cours de sa carrière, il a déterminé à de nombreuses reprises les aires de protection et l’indice DRASTIC autour d’installations de prélèvement d’eau souterraine. Il a également participé en tant que coordonnateur du projet PACES du sud-Ouest de la Mauricie et a participé à la rédaction du nouveau guide technique de détermination des aires de protection des prélèvements d’eau souterraine et de l’indice DRASTIC. Il sera en mesure de partager son expérience avec les participants.

Yohann Tremblay

Yohann Tremblay est professionnel de recherche en hydrogéologie au département de géologie et génie géologique de l’Université Laval depuis plus de cinq ans. Il détient un baccalauréat en géographie physique et géologie à l’Université McGill et une maîtrise en sciences de l’eau à l’INRS – Eau Terre Environnement. Il a participé à la rédaction du nouveau guide technique de détermination des aires de protection des prélèvements d’eau souterraine et de l’indice DRASTIC. Il sera en mesure de répondre aux interrogations des participants liés au contenu du guide et la méthodologie recommandée du MDDELCC.

Précisions sur le coût

  Tarif réduit Tarif régulier
  Ste-Thérèse : valide avant le 2 avril  
Inscription générale 575 $ 635 $
 



Réservez tôt et économisez!

Ste-Thérèse: valide avant le 2 avril 2018

M’inscrire à cette formation
Québec
21 mars 2018 - COMPLET
8h30 à 16h30
Pavillon La Laurentienne, Université Laval
Sainte-Thérèse
9 mai 2018
8h30 à 16h30
Pôle universitaire Paul Gérin-Lajoie, 120, boul. du Séminaire, 2e étage

Pour plus d’information

Formation continue FSG
418 656-2131, poste 2793
1 855 656-3897
formationcontinue@fsg.ulaval.ca

JE VEUX LA MEILLEURE FORMATION POUR MON ENTREPRISE

Reconnu par

Cette activité de formation est admissible dans le cadre du Règlement sur la formation continue de l’Ordre des ingénieurs du Québec, dans la mesure où le contenu est relié à l’exercice des activités professionnelles de l’ingénieur qui y participe.