Projets de recherche

Nouvelle approche pour classifier le degré de combustibilité des matériaux

Description

L'utilisation des matériaux dans un bâtiment est traditionnellement déterminée à partir de sa combustibilité (via ULC S114 ou ULC S135) et par son indice de propagation de la flamme (via ULC S102).

De ces essais, un matériau est classifié comme étant combustible ou incombustible. L'essai de propagation de la flamme ULC S102, développé en 1943, a historiquement permis de réduire les risques via sa méthode de classification des matériaux. Il permet de positionner un matériau selon 3 catégories génériques d'indice de propagation de la flamme conformément au Code national du bâtiment du Canada. Cependant, cet essai ne fournit aucune information quantitative quant aux propriétés de combustion des matériaux, tel que le débit calorifique. Ce dernier est pourtant l'une des variables les plus importantes dans le développement d'un feu.

Ainsi, une nouvelle approche serait préférable afin de revoir la classification des matériaux selon leur degré de combustibilité. L'objectif de ce projet est de développer une nouvelle approche de classification des matériaux basée sur les résultats d'essais de calorimètre à cône (ex : ISO 5660). Ces résultats peuvent par la suite être utilisés dans une modélisation numérique dans le cadre d'une conception en ingénierie de la sécurité incendie. Une quantité importante d'essais de calorimètre à cône des matériaux sera à réaliser afin de corréler avec les résultats obtenus selon ULC S102. Puis, des modélisations seront à réaliser afin d'évaluer le niveau de risques de cette nouvelle classification.

Domaines de recherche

- Génie civil
- Génie du bois
- Génie mécanique
- Sécurité incendie

Directeurs de recherche

Christian Dagenais
Pierre Blanchet

Milieu de recherche

Chaire industrielle de recherche sur la construction écoresponsable en bois

La Chaire industrielle de recherche sur la construction écoresponsable en bois (CIRCERB) est une plateforme académique multidisciplinaire et intégrée, jumelée à un consortium industriel, qui œuvre sur tout le réseau de création de valeur du secteur de la construction, dans le but de développer des solutions écoresponsables, qui utilisent le bois pour réduire l'empreinte écologique des bâtiments.

Site web


Soutien financier disponible par programme d’études

Doctorat en génie du bois et des matériaux biosourcés

Description du programme

Soutien financier disponible*

Financement en lien avec le projet de recherche

21000$ par année pendant 3 années.

Montant de 21 000$ par année, versé sous forme de salaire. Durée de 3 ans. Les candidats obtenant une bourse à l'excellence du CRSNG ou du FRQNT obtiendront un supplément de 5 000$ par année à leur bourse.

Financement en lien avec le programme d'études

Bourses de réussite

Étapes
Prime 
Examen de doctorat et présentation de projet réussis avant la fin de la 4e session
3 300$
Rapport favorable du comité d'encadrement avant la fin de la 7e session
2 200$
Dépôt initial de la thèse avant la fin de la 9e session 
4 400$
Publication d'un article dans une revue scientifique avant la fin de la 6e session
1 000$
Total 10 900$

Financement en lien avec l'Université Laval

Sources de financement Montant
Bourse d’admission au doctorat de l’Université Laval  2 000$
Bourses de leadership et d'engagement (Canadiens et résidents permanents) 
30 000$
Bourses citoyennes et citoyens du monde (étudiants étrangers) 30 000$
Bourse de mobilité Stage Hors-Québec  1 000$
Bourse d’études supérieures des organismes subventionnaires     21 000$ à 50 000$
Répertoire électronique des bourses de troisième cycle 500$ à 50 000$

Programme de bourses d’exemption des droits de scolarité supplémentaires pour étudiants étrangers: bourse permettant à un candidat étranger de payer les mêmes droits de scolarité qu’un candidat canadien, ce qui représente une économie globale d’environ 42 000$. À noter que ceux qui bénéficient de ce programme ne recevrons pas la bourse d'admission au doctorat directement. Votre bourse sera intégrée au Programme d'exemption des droits de scolarité majorés afin de vous permettre de payer le tarif québécois.

* Présentation du soutien financier maximal disponible. Certaines conditions s'appliquent. Sujet à changement sans préavis. Pour plus d'information, renseignez-vous auprès des organismes responsables.

Profil recherché

- Génie civil
- Génie du bois
- Génie mécanique

Exigences et conditions

- Titulaire d'une maîtrise en génie du bois, génie civil, génie mécanique ou toutes disciplines connexes.

Documents exigés

- Lettre de motivation
- Curriculum vitæ
- Relevé de notes

Pour plus d'information

Christian Dagenais
Chaire industrielle de recherche sur la construction écoresponsable en bois
christian.dagenais@sbf.ulaval.ca