Santé et bien-être durables

Façonner une société où la santé et le bien-être sont durables

 
 
 

Le contexte et les enjeux

 
 
 
 

Une approche globale est essentielle à l’instauration d’une santé durable. Une telle approche, en plus de nécessiter l’apport de tous les domaines de la recherche en santé, mobilise pratiquement des champs d’activités dans tous les autres secteurs de la recherche, aussi bien en sciences humaines et sociales, en arts et en lettres qu’en sciences naturelles et en génie.

Il est maintenant admis que le mode de vie ainsi que les conditions environnementales jouent un rôle majeur sur la santé et le bien-être de la population, d’où l’importance d’approfondir nos connaissances concernant ces liens et de développer des stratégies de promotion de la santé et de prévention. L’Université Laval compte des chefs de file œuvrant en santé des populations, en pratiques optimales en santé ainsi qu’en sécurité alimentaire qui représente, de nos jours, un enjeu géopolitique mondial. La compréhension de l’impact des facteurs psychologiques, sociologiques, spirituels sur la santé et le bien-être ainsi que les dimensions éthiques du traitement des maladies sont devenues des préoccupations de plus en plus présentes. C’est pourquoi l’Université Laval s’efforce de développer des approches de soins centrées sur la personne et son bien-être, participatives et citoyennes, complémentaires et alternatives, quelles que soient les clientèles visées.

Si certaines maladies sont en régression ou sont de mieux en mieux contrôlées, d’autres sont apparues; ces maladies qui posent de nouveaux défis aux professeurs et aux cliniciens. L’Université Laval est un meneur dans l’étude des maladies chroniques sociétales, comme en témoigne la reconnaissance accordée par la communauté scientifique internationale à ses nombreux travaux publiés sur les causes, les effets et la prévention des maladies cardiométaboliques. Son rôle de pionnière dans ces domaines est un gage de succès pour les travaux de recherche des 5 prochaines années.

 
 
 

Les axes stratégiques

 
  • Saisir les liens entre l’environnement et l’humain qui affecte sa santé
  • Enregistrer des progrès décisifs dans la compréhension et le traitement des maladies physiques et mentales
  • Multiplier l’impact positif de la recherche sur la nutrition et améliorer la sécurité alimentaire
  • Contribuer au fonctionnement harmonieux et efficace du système de santé
  • Développer des stratégies innovantes de prévention de la maladie et de promotion de la santé
  • Mettre les sciences et les technologies au service de la santé à tous les stades du cycle de vie
  • Développer des approches de soins centrés sur la personne et son bien-être
 
 
 

L'expertise à l'Université Laval

 

La volonté d’enregistrer des progrès décisifs dans la compréhension et le traitement des maladies demeure bien présente. L’Université Laval a su faire siennes les avancées technologiques pour faire progresser les connaissances et les capacités diagnostiques des maladies mentales et neurodégéné- ratives et affirme son leadership dans le domaine des neurosciences et de la neurophotonique. Des équipes de pointe abordent également le traitement des maladies sous l’angle de la pharmacogénomique et de l’adhésion aux traitements.

L’excellence de l’Université Laval est aussi reconnue dans l’étude des maladies infectieuses et immunitaires, des maladies respiratoires et de l’oncologie. La recherche fondamentale et clinique portant sur la pneumologie, l’endocrinologie et la néphrologie, la reproduction et la santé de la mère et de l’enfant est conduite par des chefs de file réputés. Enfin, la médecine régénératrice a connu un essor remarquable au cours des dernières années, faisant naître de grands espoirs entre autres pour le traitement des grands brûlés.

 
 
 

Les travaux de recherche

 

Des liens entre la santé buccodentaire et la santé générale se sont davantage précisés à l’échelle de la planète. Les professeurs en médecine dentaire contribuent significativement à une meilleure compréhension de cette relation importante.

La qualité indéniable des travaux portant sur la réadaptation, regroupant des expertises issues de différentes disciplines, confirme les immenses possibilités générées par des professeurs qui unissent leurs efforts pour trouver des solutions aussi précieuses pour le citoyen qu’efficaces pour la société.

Le leadership de l’Université Laval dans la recherche sur l’intégration de la spiritualité dans les soins de santé est avéré dans le monde francophone.

L’Université Laval est consciente que nous vivons dans une société complexe, où l’organisation des institutions est un facteur clé pour le bien-être de la population, et qu’il faut contribuer au fonctionnement harmonieux du système de santé. Les questions économiques, logistiques, légales, éthiques et de gestion ainsi que les questions d’équité et d’accessibilité aux soins ont toute l’attention des professeurs de l’Université, en collaboration avec les milieux de pratique.

Pour contribuer à façonner une société où la santé et le bien- être sont durables, l’Université Laval compte sur les efforts de près de 800 professeurs et leurs équipes provenant de 10 facultés, œuvrant en collaboration avec près de 100 investisseurs stratégiques et contribuant, par ailleurs, à l’Alliance santé Québec.

L’Alliance santé Québec (AsQ) illustre bien comment se concrétisent la vision et la stratégie institutionnelles en matière de santé et de bien-être durables.

Lancée le 1er octobre 2013 à l’initiative de l’Université Laval, l’Alliance santé Québec (AsQ) est issue de la volonté des acteurs clés de la grande région de Québec désireux de mettre en commun leurs expertises, leurs ressources, leur créativité et leur capacité d’innovation afin de relever ensemble les défis majeurs qui se posent en matière de santé et de services sociaux au Québec et ailleurs dans le monde.

L’AsQ a comme mission de maximiser les retombées positives de la recherche et de l’innovation sur la santé et le mieux-être des individus et de la population, sur l’écosystème des soins de santé et des services sociaux et sur le développement économique.

En dirigeant son action vers la santé durable, l’AsQ est à mettre en oeuvre des façons originales et audacieuses pour faciliter les collaborations entre les milieux preneurs et les milieux producteurs de la recherche et de l’innovation par une approche multidisciplinaire et une vision holistique de la santé qui impliqueront un dialogue constant avec la population. Elle propose d’aborder les enjeux de la santé et des services sociaux tant dans leurs dimensions sociosanitaires et sociales que sous l’angle de l’éthique et de l’utilisation responsable et efficiente des ressources, ce qui rejoint pleinement les orientations de l’Université Laval en matière d’interdisciplinarité et de développement durable.

L’AsQ planifie entre autres la mise en place d’un important projet de recherche, de type cohorte, centré sur la santé de l’individu et de son écosystème, où seront examinés un grand nombre de facteurs associés à la santé, dont les habitudes et les conditions de vie. Ce projet d’envergure permettra de faire le pont entre la recherche fondamentale, la recherche clinique, la recherche populationnelle et la recherche sur l’organisation des soins. Il fera appel à la capacité des citoyens d’agir de façon préventive sur leur santé pour réduire significativement les risques et les coûts importants reliés aux maladies chroniques sociétales. Il fournira des informations permettant d’ajuster et d’optimiser les pratiques et l’offre de services plus rapidement, ce qui contribuera à accroître la performance du système de santé et à faciliter le parcours de soins du patient.

Les membres fondateurs de l’AsQ, dont l’Université Laval et 10 facultés, misent sur les atouts régionaux et les collaborations internationales comme leviers pour faire de la grande région de Québec une référence mondiale en tant qu’espace particulièrement accueillant, fertile et fécond pour la recherche et l’innovation en santé et services sociaux.

 
 
 
Les objectifs
  • Accélérer les transferts des résultats

  • Accroître la notoriété de l’Université (en lien avec Horizon 2017)

  • Accroître la diversité des financements

  • Accélérer l’internationalisation (en lien avec Horizon 2017)

  • Consolider l’interdisciplinarité

 
 
 

Les chaires de recherche en partenariat

 
www.ulaval.ca