Mise à jour

Les sections suivantes ont été mises à jour le 8 juillet:

  • Qui peut soumettre une candidature?
  • Comment soumettre une candidature?
  • Dates importantes
  • Dossier de candidature soumis au VRRCI
 
 

Appel de candidatures - Chaires de recherche Canada 150

Télécharger la version PDF (1,46 MO)

Dans le cadre de l'appel de candidatures pour des chaires de recherche Canada 150, le vice-rectorat à la recherche, à la création et à l’innovation (VRRCI) de l’Université Laval (UL) lance un concours pour sélectionner les candidatures qui seront présentées au Secrétariat des programmes interorganismes à l’intention des établissements (SPIIE).

 
Objectifs et caractéristiques du Programme
Actif
 

Les détails de ce nouveau programme visant à doter 15 à 35 chaires d’ici la fin 2017 sont disponibles ici: http://www.canada150.chairs-chaires.gc.ca/program-programme/cpan-pccs-fra.aspx

Le Programme dispose de 120 M$ annuellement répartis en quotas entre les institutions canadiennes. La valeur maximale des demandes accordées à l’Université Laval est de 3 M$ annuellement.

Les chaires sont d’une durée de 7 ans non renouvelables. La valeur annuelle de chaque chaire doit être de 1 M$ ou de 350 k$. Les chaires de 1 M$ doivent être réservées à des candidats exceptionnels et qui travaillent dans des domaines où le coût de la recherche est élevé.

Les établissements peuvent soumettre une demande de financement d’infrastructure auprès de la Fondation canadienne pour l’innovation (FCI) via le Fonds des leaders John-R.-Evans. Cette demande de financement ne fait pas partie du budget de la chaire. La FCI apporte une contribution de 40% du coût d’un projet d’infrastructure. L’établissement et ses partenaires sont responsables de trouver le reste du financement.

Le financement de contrepartie n’est pas obligatoire, mais fortement recommandé (lié au critère de sélection «Qualité de soutien de l’établissement»).

 
Qui peut soumettre une candidature?
 

Les dossiers de candidature sont soumis par les doyens des facultés. Toute faculté de l’UL peut soumettre des dossiers de chaires selon les modalités du concours. Il n’y a pas de limites au nombre de candidatures qu’une faculté peut présenter.

Les candidats (étrangers ou expatriés) doivent être affiliés à une institution hors Canada au 15 septembre 2017 (date de dépôt). De plus, les personnes mises en candidature avant le 22 mars 2017 dans le cadre du Programme des chaires de recherche du Canada ne peuvent être mises en candidature aux fins d’une chaire de recherche Canada 150; toutefois, les personnes mises en candidature aux fins d’une chaire d’excellence en recherche du Canada peuvent l’être également pour une chaire de recherche Canada 150. Personne ne peut être à la fois titulaire d’une chaire de recherche Canada 150 et d’une chaire de recherche du Canada ou d’une chaire d’excellence en recherche du Canada.

La date limite pour l’entrée en fonction du titulaire recruté s’étend jusqu’à 12 mois après la date de décision.

Tout candidat intéressé doit contacter la faculté appropriée et ne peut déposer de demandes sans avoir l’approbation de celle-ci.

Il est important de noter que le fait de présenter une candidature signifie que le candidat accepte que son nom pourra être communiqué publiquement lors de l’annonce des résultats du concours par la Ministre si la candidature est retenue, et ce, possiblement avant que le candidat n’ait accepté formellement une offre d’emploi de l’institution.

 
Énoncé en matière d'équité
 

Conformément à ses propres politiques de recrutement ainsi qu’aux exigences du Programme des chaires de recherche du Canada, l’Université Laval s’engage à favoriser l’excellence de la recherche et de la formation en recherche ainsi qu’à garantir l’égalité des chances à tous les candidats et candidates qualifiés. L’Université Laval appuie le principe stipulant que l’excellence et l’équité sont compatibles et complémentaires et reconnaît que de bonnes pratiques en matière d’équité permettent d’assurer l’accès au plus grand bassin de candidats et de candidates compétents possibles sans compromettre l’essence du processus de sélection du programme.

Valorisant la diversité, l’Université Laval invite ainsi fortement toutes les personnes qualifiées à présenter leur candidature auprès de leur faculté, en particulier les femmes, les membres de minorités visibles et ethniques, les autochtones et les personnes handicapées. Enfin, l’Université s’attend à ce que le processus de recrutement et de mise en candidature instauré au sein de chaque faculté respecte les standards en matière d’équité. Cela implique notamment de prioriser, à compétence égale, un membre de l'un de ces groupes.

L’Université Laval reconnaît que les interruptions de carrière peuvent avoir des répercussions importantes sur le dossier des réalisations en recherche d’un candidat. Les candidats sont ainsi invités à expliquer, en posant leur candidature, l’incidence qu’a pu avoir une interruption de carrière sur leur dossier de réalisations.

M. Jean-Philippe Marquis, conseiller au développement de la recherche au VRRCI, est disponible afin de vous accompagner dans cette démarche, le cas échéant.

 
Comment soumettre une candidature?
 

Les candidatures doivent être transmises à la vice-rectrice à la recherche, à la création et à l’innovation, Mme Eugénie Brouillet par voie électronique à vice-rectrice@vrr.ulaval.ca

 
Dates importantes
 

Date limite de dépôt au VRRCI: 8 août 2017

Date de l’annonce des résultats: début de la semaine du 14 août 2017

Date du dépôt de l’inscription au SPIIE: 18 août 2017

Date limite de dépôt de la demande au SPIIE: 15 septembre 2017 (incluant lettres de répondants et demande FCI conjointe s’il y a lieu)

Annonce des résultats: avant le 31 décembre 2017

 
Profil du candidat
 

Dans tous les cas, les candidats doivent démontrer qu’ils se distinguent de façon importante des chercheurs oeuvrant dans leur secteur, tel que défini, entre autres, par:

  • un dossier de publication supérieur à la moyenne du groupe de référence, et ce, en fonction du nombre et de l'impact des revues savantes dans lesquelles les articles sont publiés
  • la supervision d'un nombre plus important d'étudiants aux cycles supérieurs que leurs collègues
  • un financement supérieur à la moyenne du groupe de référence; les titulaires sont en mesure d'obtenir un financement opérationnel sur une base continue en provenance des organismes subventionnaires reconnus
  • la présence de collaborations (publications, financement de recherche, activités de transfert de connaissances) à l'échelle internationale
  • un nombre d'activités de transfert des connaissances supérieur à la moyenne du groupe de référence. La réalisation d'activités diversifiées, telles que la présence à des colloques scientifiques, des entrevues à la radio, la diffusion de leurs résultats de recherche tant dans les journaux scientifiques que dans les grands quotidiens, le maintien d'un site Internet, etc.
  • le leadership se traduisant par le fait que le candidat est l'un des principaux artisans de l'essor et du transfert des connaissances dans son domaine d'expertise et qu'il contribue aux plateformes de recherche multidisciplinaire porte-étendards de son établissement

En somme, le contraste devrait être apparent entre le rendement d'un collègue du groupe de référence et celui du candidat à la chaire, en particulier dans le cas d’une demande de chaire à 1 M$.

 
Processus d'évaluation
 

Les facultés doivent sélectionner et déposer leurs candidatures jugées les plus scientifiquement méritantes. Les demandes sont ensuite analysées par un comité multidisciplinaire et paritaire sur le plan du genre qui recommandera les candidatures retenues. 

 
Directives de présentation pour la mise en candidature
 
  • Toute page excédentaire et tout document autre que ceux demandés seront retirés de la demande. Le texte, les graphiques et les illustrations peuvent être présentés sur 1 ou 2 colonnes
  • Les candidats sont invités à inclure des tableaux, des graphiques, des illustrations et des références pour aider à résumer les renseignements fournis. Toutefois, ceux-ci entreront dans le calcul du nombre total de pages autorisé
  • Utilisez la police Times New Roman de taille 12 ou plus
  • Utilisez des feuilles de 8 1/2 po x 11 po (22 cm x 28 cm). La marge doit avoir une largeur d'au moins 3/4 po (1,9 cm)

Puisque la candidature fera l'objet d'une évaluation multidisciplinaire, le programme de recherche proposé doit être décrit clairement, de manière à ce que les évaluateurs qui ne connaissent pas directement le domaine puissent offrir une évaluation éclairée. Évitez tout jargon, sigle et terme très technique, dans la mesure du possible.

 
Dossier de candidature soumis au VRRCI
 

Le dossier de candidature soumis au VRRCI comprend:

1.      Une lettre d'appui du doyen de la faculté. La lettre d'appui décrit aussi, le cas échéant, le processus de sélection du candidat et l'échéancier proposé pour doter la chaire. Cette lettre doit:

  • Préciser la valeur de la chaire demandée – 1 M$ ou 350 k$ - et démontrer, pour une chaire de 1 M$, que le titulaire de la chaire est un chercheur exceptionnel reconnu sur le plan international dont les résultats de recherche ont un impact majeur dans son domaine et dont le secteur de recherche justifie une demande de fonds substantiels
  • Faire le lien entre la recherche proposée et les priorités stratégiques de l’UL et de la Faculté.
  • Confirmer l'engagement de la Faculté quant à l'attribution d'un poste de professeur à l'échéance de la chaire de 7 ans.
  • S'il y a lieu, décrire l'engagement de la Faculté quant aux espaces de bureaux et de laboratoires ainsi qu'à une enveloppe de financement FCI.

Cette lettre doit être un complément à l'information qui est présentée dans la mise en candidature et doit mettre l'accent sur les éléments importants pour la Faculté (priorités, plan stratégique) qui ne sont pas couverts dans le dossier. Cette lettre ne devrait pas reprendre textuellement les éléments qui sont déjà présentés dans le dossier de candidature.

2.      Un formulaire d'auto-identification (voir document en annexe de la version PDF (1,46 MO))

3.      Un curriculum vitae à jour du candidat (format libre, mais bref si possible)

4.      Une description du programme de recherche (3 pages) incluant:

  • Résumé (100 mots maximum)
  • Objectif et pertinence: décrivez l'objectif général, les axes de recherches et en quoi le programme de recherche est original et novateur.
  • Effet structurant et retombées potentielles: ce texte doit présenter la vision du candidat pour sa chaire de recherche. Par exemple, comment la chaire permettra de structurer un domaine en émergence ou de renforcer un domaine déjà très structuré, selon le cas et de hisser le domaine de recherche à un niveau supérieur.

5. Un document présentant l'utilisation des fonds proposés et leur appariement s’il y a lieu (1 page maximum)

6. Le formulaire d’inscription complété par le candidat (disponible auprès de la faculté d’attache). Chaque candidat complète l’onglet intitulé «(Candidate 1 Last Name, 1st Nm)». Les consignes pour remplir le formulaire sont précisées à l’onglet «Instructions». Ne rien écrire à l’onglet «Institution».

 
Critères de sélection
 

Les critères énoncés ci-dessous serviront de guide au comité multidisciplinaire et sont les mêmes critères que ceux énoncés par le Programme des chaires de recherche Canada 150 .

En plus de ces critères, le comité de sélection jugera les candidatures sur la base de l’excellence du candidat et du programme de recherche ainsi que sur l’effet structurant pour l’institution.

Dossier universitaire et de recherche du candidat

  • Qualité du dossier de recherche du candidat, établie au moyen d’une analyse bibliométrique ou d’autres mesures de la productivité et de l’impact en matière de recherche
  • Qualité de la candidature: le candidat est un chercheur de premier plan qui est en poste à l’étranger et dont les réalisations ont eu un impact considérable (et approprié compte tenu de l’étape où il en est dans sa carrière) dans son domaine

Qualité du soutien de l’établissement

  • Qualité du milieu (existant ou prévu) offert par l’établissement qui appuiera le titulaire de chaire tout au long de la période de financement afin de garantir le succès de la chaire de recherche. L’évaluation portera sur les activités prévues pour appuyer le titulaire de chaire tout au long de la période de financement, ainsi que sur les plans mis en place pour garantir la pérennité de la chaire et le maintien du titulaire à son poste après la période de financement
  • Qualité du milieu offert par l’établissement au sein duquel la chaire de recherche proposée sera établie
  • Niveau de soutien qui sera fourni pour assurer la réussite du programme de recherche (temps réservé à la recherche – par exemple en dégageant les intéressés de certaines tâches administratives et fonctions d’enseignement –, mentorat, s’il y a lieu, fonds additionnels, locaux, soutien administratif et embauche d’autres membres du corps professoral)
  • Possibilités de collaboration avec d’autres chercheurs qui travaillent dans le même domaine ou dans un domaine connexe, au sein de l’établissement qui présente la candidature, dans la même région, ailleurs au Canada et à l’étranger
  • Plans visant à garantir la pérennité de la chaire et le maintien du titulaire à son poste après la période de financement

Considérations liées à l’équité et à la diversité au sein de l’établissement

  • Engagement de l’établissement à faire en sorte que les personnes des groupes désignés (femmes, personnes handicapées, Autochtones et personnes de minorités visibles) aient accès aux possibilités offertes par le Programme, entre autres:
    • qualité de la stratégie de recrutement et de diffusion pour ce qui est de l’engagement démontré à l’égard de l’équité, de la diversité et de l’inclusion
    • qualité et degré de l’engagement de l’établissement à faire en sorte que les personnes qui font partie des 4 groupes désignés aient accès aux possibilités découlant du programme de recherche du titulaire de chaire

Contribution éventuelle du titulaire de chaire proposé à l’excellence de l’écosystème de recherche du Canada

  • Contribution éventuelle du titulaire de chaire à l’amélioration du milieu de la recherche au Canada, par exemple:
    • combler des lacunes constatées dans l’expertise actuelle
    • renforcement des capacités de recherche dans de nouveaux domaines ou augmentation de la masse critique dans des domaines existants
    • probabilité que les travaux du titulaire de chaire proposé rehausseront la réputation du Canada en tant que centre mondial d’excellence en sciences, en recherche et en innovation
    • potentiel de création d’avantages économiques et sociaux pour le Canada
 
Pour plus d'information
Actif
 

Jean-Philippe Marquis
Conseiller en développement de la recherche
418 656-2131, poste 8878
jean-philippe.marquis@vrr.ulaval.ca

www.ulaval.ca