Centre de recherche en organogénèse expérimentale (LOEX)

Centre de recherche reconnu par l’Université Laval
Domaines de recherche: Sciences de la santé et de l’alimentation
Provenance des membres réguliers: Facultés de médecine; Faculté de science et de génie, Faculté de pharmacie

 
 
 

Expertises de recherche

Médecine régénératrice
Génie tissulaire
Tissu cutané
Cornée
Tissu urologique
Tissu nerveux
Tissu adipeux
Vaisseaux sanguins et microvaisseaux
Santé-vision
Ligaments-os-cartilage
Cellules souches et cellules induites pluripotentes souches
Psoriasis
Sclérose latérale amyotrophique (SLA)

 
 

Axes de recherche

Médecine régénératrice

Services offerts

Plateforme de production de cellules induites pluripotente souches
Plateforme de génie tissulaire

 
 
François A. Auger - Directeur du Centre de recherche en organogénèse expérimentale (LOEX)
François A. Auger
Directeur du LOEX
Faculté de médecine
Photo: Courtoisie du CHU de Québec-Université Laval
 
 
 

Le Laboratoire d'organogénèse expérimentale (LOEX), fondé en 1985 pour le traitement des grands brûlés au Québec, a été l'un des premiers laboratoires au monde à reconstruire des organes par l'intermédiaire du génie tissulaire avec des cellules humaines normales. Le laboratoire est divisé en 1 unité de culture de la peau pour les patients et plusieurs unités consacrées à ses principaux domaines de recherche.

Le Centre LOEX se situe sur 2 sites. Les équipes Cornée et Santé-Vision occupent des locaux dans l'Hôpital du Saint-Sacrement. Les autres équipes travaillent dans le Centre multidisciplinaire de développement du génie tissulaire (CMDGT), un édifice construit en 2009 sur le terrain de l'Hôpital de l'Enfant-Jésus.

L'esprit de coopération ainsi que la philosophie de partage des lieux, des équipements et des connaissances qui animent les membres du LOEX favorisent une atmosphère de travail collégiale, agréable et motivante.

 

Mission du centre

Développer les connaissances dans le domaine du génie tissulaire et de la médecine régénératrice en appuyant la formation et la coopération entre les chercheurs et les étudiants-chercheurs.

Cette mission passe par une recherche fondamentale rigoureuse et le maintien de liens étroits avec les cliniciens dans le but d'améliorer la qualité du transfert des connaissances vers la clinique.

 

Étudier au LOEX

Un étudiant qui fait ses études supérieures au LOEX bénéficie d'un environnement de recherche moderne, bien pourvu en équipements spécialisés et riche en échanges multidisciplinaires.

Le Centre LOEX est un des rares laboratoires au monde à poursuivre des travaux de génie tissulaire sur une gamme aussi étendue de tissus humains. Le rapport étroit maintenu avec des chirurgiens opérant en chirurgie plastique (traitement des grands brûlés), en chirurgie vasculaire, en chirurgie maxillo-faciale et en chirurgie ophtalmologique permet aux étudiants d'acquérir des connaissances sur la réalité clinique.

Les étudiants sont encouragés à faire annuellement des présentations et reçoivent le soutien nécessaire pour leurs déplacements. Afin de maintenir une formation continue bien encadrée, des conférenciers de haut niveau sont régulièrement invités à donner des conférences à tous les étudiants. Régulièrement, les étudiants présentent oralement leurs propres résultats (séminaires) et des articles sélectionnés (clubs de lecture).

Les collaborations que les chercheurs du LOEX maintiennent avec des laboratoires reconnus dans différentes régions du monde donnent aux étudiants la chance de faire des stages à l'étranger extrêmement enrichissants.

 
 

Principales collaborations

Réseau ThéCell
Plusieurs laboratoires reconnus dans différentes régions du monde
Hospital for Sick Children de Toronto (Collaboration avec 1 chercheur)

 
 
 

Réalisations significatives 

Transplantations de peau

Les efforts en recherche et translation du LOEX par les docteurs François A. Auger, Véronique Moulin, Hervé Genest, Amélie Dumas et Lucie Germain du CHU de Québec-Université Laval pour le traitement des grands brûlés permettent maintenant la transplantation chez les patients de peau de double épaisseur, plus souple et offrant un aspect plus esthétique.  En 2013, les excellents résultats de greffe des 12 premiers patients grands brûlés avec de la peau bilamellaire (derme et épiderme) ont été présentés au congrès de la European Burn Association à Vienne. Un essai clinique approuvé par Santé Canada est en cours.

Soin des plaies chroniques

Le LOEX a démontré la possibilité de soigner des ulcères veineux des plaies chroniques qui résistent aux traitements courants, en utilisant des pansements faits de peau cultivée in vitro. Les tests effectués se sont avérés concluants chez les 5 personnes sur lesquelles un prélèvement de peau a été fait afin d’en extraire les cellules pour fabriquer des peaux cultivées. Ces pansements faits sur mesure ont été déposés sur les plaies et celles-ci ont toutes cicatrisé de façon satisfaisante.

Greffe de la culture d’épithélium cornéen autologue (CECA)

Une étude clinique de phase 1-2, impliquant les docteurs Richard Bazin, Lucie Germain, et François A. Auger, porte sur la greffe de la CECA fabriquée au LOEX par génie tissulaire pour le traitement de la déficience en cellules souches du limbe de la cornée.

 
 
www.ulaval.ca