Chaire industrielle de recherche du CRSNG sur la construction écoresponsable en bois (CIRCERB)

Chaire de recherche en partenariat
DomaineSciences et génie; Science de l’agriculture, de la foresterie et de la géomatique

 
 
 
Pierre Blanchet - Titulaire de la Chaire industrielle de recherche du CRSNG sur la construction écoresponsable en bois (CIRCERB)
Pierre Blanchet, ing.f., Ph.D
Professeur agrégé
Faculté de foresterie, de géographie et de géomatique
 
 

Titulaire

Les champs d’intérêt de recherche de Pierre Blanchet sont liés aux industries de la construction et des produits forestiers. Il s’intéresse plus spécifiquement aux matériaux de construction à base de bois, à la durabilité des bâtiments et à leurs empreintes environnementales. Il pilote de la recherche en partenariat avec l’industrie depuis plus de 12 ans.

 
 
 

Expertises du titulaire

Bois
Conception intégrée
Analyse de cycle de vie
Écoconception
Matériaux
Systèmes constructifs
Logistique
Durabilité
Efficacité

 
 

Objectifs

Améliorer les façons de concevoir, de construire et d’opérer les bâtiments. 

 
 
 

Le matériau bois est une ressource abondante et renouvelable au Canada. Dans le contexte de réduction des gaz à effet de serre (GES), le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) a identifié que l’utilisation du bois dans le bâtiment peut jouer un rôle significatif dans l’atténuation des changements climatiques.

Ainsi, la Chaire industrielle de recherche du CRSNG sur la construction écoresponsable en bois (CIRCERB) a été créée dans le but de développer des solutions utilisant le bois pour minimiser les émissions de carbone dans le bâtiment, afin de mettre en valeur le Canada comme leader mondial en construction écoresponsable.

Elle constitue un pôle d’excellence de recherche appliquée qui vise la formation de personnel hautement qualifié dans la filière de la construction en bois et des produits forestiers.

 

Mission

Développer des solutions écoresponsables qui utilisent le bois pour réduire l’empreinte écologique des bâtiments.

 
 
 

Retombées 

Une cinquantaine d’étudiants de 2e et 3e cycles et de niveau postdoctoral, en plus d’une trentaine d’étudiants au 1er cycle, livreront des projets intégrés dont les connaissances alimenteront des solutions appliquées et des pratiques écoresponsables, facilement adoptables par les principaux acteurs de la filière de la construction, afin que ces derniers puissent contribuer significativement à la réduction des GES.

 
 
www.ulaval.ca