ÉCOLES D’ÉTÉ 2017

École internationale d'été de Percé

 
 
 
 
 

Hébergement

 
 
Crédit photo: Marie-Andrée Doran
Situé sur le cap Mont-Joli, le Manoir Wexford est une grande demeure de style manoir français, qui fut construite en 1926 comme résidence d’été. Les participants de l’École internationale d’été de Percé sont invités à séjourner dans cette résidence presque centenaire, dont l’architecture et l’aménagement ont conservé le lustre de l’époque pendant laquelle elle a été construite.
 
 
Crédit photo: Marie-Andrée Doran
Construite à la moitié du 19e siècle, la Maison Biard est l’ancienne propriété de Elias John Le Marquand, qui était associé à Charles Biard dans le négoce de la morue. Désormais propriété de l’Université Laval, cette demeure, qui fait partie intégrante du site patrimonial de Percé, hébergera les participants de l’École internationale de Percé.
 
 
Crédit photo: Marie-Andrée Doran
Sise sur le point le plus élevé du Cap Canon, avec vue sur le rocher Percé, la Villa Frederick-James a été construite par l’artiste d’origine américaine Frederick James vers la fin des années 1880. Son architecture particulière, influencée par le courant néo-Queen Ann, la distingue des autres maisons. Cette année, l’École internationale d’été de Percé y offrira 5 ateliers du 2 juillet au 26 août.
 
 
Crédit photo: Marie-Andrée Doran
Ceinte entre la mer (golfe du Saint-Laurent) et les montagnes (Appalaches), la ville de Percé est un bout de littoral paisible de 430 km2 ouvert sur le monde. Elle regroupe les communautés animées de Prével/St-Georges-de-Malbaie, Barachois, Coin-du-banc/Bridgeville, Val-d'Espoir, L'Anse-à-Beaufils, Cap- d'Espoir, ainsi que le village de Percé, qui concentre à lui seul l'industrie touristique la plus importante dans l'est du Québec.
 
 
Crédit photo: Marie-Andrée Doran
Le Site patrimonial de Percé est un territoire culturel, villageois et touristique d’exception. Sa valeur patrimoniale repose à la fois sur son amphithéâtre naturel, au mythique rocher Percé devenu le symbole de la Gaspésie et à l'Île Bonaventure avec ses falaises habitées, durant la belle saison, par une importante colonie de fous de Bassan, ainsi que sur son intérêt historique.
 
 
Crédit photo: Marie-Andrée Doran
Outre les sentiers de randonnées, les excursions en mer et les différents circuits touristiques (circuit artistes, artisans et saveurs du terroir, circuit architectural et circuit historique), les participants aux ateliers pourront profiter d’un déploiement d’activités de plein air et de divertissements qui s’articulera au sein d’un nouveau parc récréotouristique : le Géoparc de Percé.
www.ulaval.ca