ÉCOLES D’ÉTÉ 2017

Société

 
 
 

Société

 
Département de sociologie
Faculté des sciences sociales

Femmes, violences, politiques et résistances

Du 21 au 26 mai 2017 - Québec - Période d'inscription terminée

Cette année, le thème retenu est Femmes, violences, politiques et résistances. Les événements des derniers mois nous ont montré que malgré les efforts des dernières décennies, les violences basées sur le genre doivent demeurer un enjeu prioritaire au cœur des réflexions, débats et mobilisations féministes. C’est pourquoi l’Université féministe d’été 2017 revisitera ce thème pour sa 15e édition, en s’intéressant aux diverses formes que peut prendre la violence et aux solutions à privilégier.

L'Université féministe d'été vous convie à une semaine intensive d'échanges et de ressourcement, en compagnie de spécialistes œuvrant dans différents domaines.

 

 
Département de science politique
Faculté des sciences sociales

Université d'été sur la participation démocratique

Du 23 au 27 mai 2017 - Québec - Période d'inscription terminée

Le déclin de la participation électorale et du militantisme politique est un phénomène qui affecte, à divers degrés, toutes les démocraties occidentales. Ce désengagement envers l’action politique plus traditionnelle est toutefois compensé, dans une certaine mesure, par l’émergence de formes alternatives, moins conventionnelles, d’engagement politique et social (le militantisme associatif, le militantisme virtuel, l’utilisation des nouvelles technologies, le recours à des moyens d'action comme la pétition, la consommation engagée ou la manifestation, etc.). S’y ajoutent les diverses expériences de démocratie participative et de démocratie délibérative (assemblées citoyennes, budgets participatifs, etc.) mises en place par les autorités publiques locales et internationales afin de ramener le citoyen au cœur du processus démocratique.

Face à ces transformations que connaît l’engagement politique, l’école d’été sur la démocratie propose de prendre le temps d’une réflexion interdisciplinaire (science politique, théorie politique, histoire, sociologie) sur les différentes facettes de la participation politique des citoyens. 

 
Département d'anthropologie
CÉLAT

Jeunes, marges et citoyennetés. Expériences comparées: Québec, Brésil, Haïti et France

Du 4 au 10 juin 2017 - Québec - Période d'inscription terminée

Le cours porte sur les expériences de jeunes de quartiers marginalisés dans 4 villes: Montréal, Paris, Port-au-Prince et Rio de Janeiro. Les expériences de participation culturelle et politique des jeunes sont examinées depuis un regard anthropologique, multidisciplinaire et comparatif. Les méthodes de travail de terrain et d’accompagnement des jeunes seront au centre de ce cours.

 
Faculté de théologie et de sciences religieuses

500 ans après la publication des thèses de Luther: Réforme protestante et réformes dans l’Église

Du 11 au 16 juin 2017 - Saint-Jean-de-Matha, Québec - Période d'inscription terminée

 

Le 31 octobre 1517, Martin Luther placardait sa fameuse «Dispute sur la puissance des indulgences» (Disputatio pro declaratione virtutis indulgentiarum) sur la porte de l'église du château de Wittenberg. Il s’agit du document auquel on se réfère sous le nom des «95 thèses». Cet événement a déclenché, en quelque sorte, la Réforme protestante en Allemagne.  

Ainsi, en 2017, les protestants fêteront les 500 ans de la Réforme. La commémoration de cet événement est l’occasion d’une réflexion de fond sur l’idée de réforme, dans une perspective à la fois historique et théologique. Il importe du même coup de mettre en relation la Réforme protestante avec la Contre-Réforme et les mouvements de renouveau et de réforme dans l’Église catholique. Enfin, il est opportun d’examiner les théologies issues de la Réforme: les formes propres et le développement de ces théologies, et l’histoire de leurs interactions avec les théologies catholiques.

 
Département de sociologie
Faculté des sciences sociales

Analyse quantitative des données biographiques

Du 1er au 10 août 2017 - Québec - Période d'inscription terminée

Ce cours intensif constitue une introduction aux méthodes d'analyse longitudinale de type biographique, et plus spécifiquement à l'analyse des transitions. Il s'adresse aux chercheurs des milieux universitaire et gouvernemental ainsi qu'aux étudiants de 2e et 3e cycle.

Lors de l'atelier, l'accent sera mis sur les aspects théoriques des méthodes longitudinales et leur application pratique. À l'issue de ce cours, les participants se seront familiarisés avec les perspectives d'analyse longitudinale en sciences sociales et seront à même de pouvoir exploiter des fichiers de données de type longitudinal, de procéder à des analyses descriptives et multivariées.

www.ulaval.ca