Tireur actif

Comment réagir face à un tireur actif

Évaluez votre environnement et choisissez l’action la plus appropriée parmi celles décrites ci-dessous.  

Demeurez calme et composez le 911 dès que la situation le permet. 

 
Fuir
 

S’il y a une voie pour fuir, fuyez en direction opposée aux coups de feu. 

Si possible, tentez d’évacuer les personnes de votre environnement immédiat. 

  • Évacuez les lieux, peu importe que les autres acceptent de vous suivre ou non.
  • Laissez vos effets personnels derrière vous. 
  • Prévenez les gens de ne pas aller dans les endroits où le tireur pourrait se trouver.
  • Gardez vos mains visibles.
  • Suivez les instructions des agents de police et des agents de sécurité.
  • Ne tentez pas de déplacer les blessés.
 
Se barricader
 

Si une évacuation n’est pas possible, barricadez-vous. 

Votre cachette doit être hors du champ de vision du tireur et vous mettre à l’abri des tirs. 

  1. Barrez la porte ou activez le dispositif de confinement, si elle en est munie.
  2. Bloquez la porte avec des meubles lourds (si elle n’est pas munie d’un dispositif de confinement).
  3. Mettez votre cellulaire en mode silencieux.
  4. Éteignez toute source de bruit, comme les radios et les téléviseurs.
  5. Cachez-vous sous des meubles massifs, tels des bureaux.
  6. Demeurez immobile. 
 
Affronter
 

En dernier recours — et seulement si votre vie est en danger imminent —, tentez de perturber et, si possible, d’affaiblir le tireur.

  • Agissez de façon aussi agressive que possible envers le tireur.
  • Lancez-lui des objets et improvisez des armes (ex. : extincteur).
  • Criez.

Note:

À l’arrivée des services d’urgence :

  • Demeurez calme et suivez les instructions.
  • Levez immédiatement vos bras dans les airs et ouvrez les mains.
  • Gardez vos mains visibles en tout temps.
 

Présence d'armes à feu sur les lieux universitaires

Légalement, la présence d’armes à feu est interdite sur les lieux universitaires. De plus, toute personne travaillant au sein d’une institution désignée, dont les enseignants, se voit obligée d’informer les corps de police de la présence d’une arme à feu en ces lieux (Loi Anastasia).

www.ulaval.ca