Salle de presse

 
 
 

Lancement du Polimètre Legault : 251 promesses à suivre

29 novembre 2018

Québec, le 29 novembre 2018 – Le gouvernement Legault réussira-t-il son pari de faire de la politique autrement? Réalisera-t-il toutes ses promesses? Pour aider à répondre à ces questions, le Centre d’analyse des politiques publiques (CAPP) de la Faculté des sciences sociales de l’Université Laval lance aujourd’hui le Polimètre Legault. Après avoir suivi les promesses électorales des gouvernements Marois et Couillard, le Polimètre en est maintenant à sa troisième édition québécoise. C’est la première fois que l’équipe du Polimètre suivra un parti politique qui n’a jamais été au pouvoir auparavant.

L’équipe du Polimètre a identifié 251 promesses dans la plateforme électorale de la CAQ à partir des documents diffusés sur le site web de la formation politique au cours de la dernière élection. Le Polimètre suivra leur réalisation en temps réel au cours des quatre prochaines années, avec comme objectif d’offrir aux citoyens, aux médias et aux chercheurs un accès convivial à une information politique transparente et fiable.

L’équipe du Polimètre assurera une mise à jour régulière des résultats pour tenir compte des nouvelles actions entreprises par ce premier gouvernement caquiste. Au cours des quatre prochaines années, chaque promesse sera qualifiée de « réalisée », « en voie de réalisation ou partiellement réalisée », « rompue » ou « en suspens ». Chaque verdict sera appuyé par une citation tirée des communiqués de presse du gouvernement, des lois et d’autres sources officielles ou journalistiques. Les résultats, ainsi que les renseignements sur la méthodologie, sont accessibles dès maintenant à www.poltext.org/fr/polimetre-legault.

À ce jour, l’équipe du Polimètre a classé 242 promesses en suspens, 7 promesses en voie de réalisation et 2 promesses réalisées. « La CAQ s’était engagée à assurer la parité homme-femme dans son premier cabinet. Il s’agit de sa première promesse tenue », a noté Lisa Birch, professeure associée et directrice générale du Centre d’analyse des politiques publiques de l’Université Laval. Constatant que la CAQ n’a inclus dans sa plateforme ou son cadre financier aucune promesse précise concernant l’idée de retourner les trop-perçus d’Hydro-Québec dans les poches des familles, la professeure Birch ajoute que « pour avoir une meilleure idée de ce que les partis politiques feront ou ne feront pas une fois au pouvoir, les citoyens auraient intérêt à consulter leurs plateformes. »

Il est à noter que le total des promesses identifiées par l’équipe du Polimètre Legault ne correspond pas à celui présenté par certains médias au lendemain des élections. Le journal Le Devoir compte en effet 117 promesses et L’Actualité en identifie 100, alors que Radio-Canada a présenté 14 dossiers portant sur différents engagements de la CAQ sans faire un décompte des promesses. Ces différences s’expliquent par la méthodologie utilisée : le Polimètre a compilé de manière exhaustive toutes les promesses retrouvées dans la plateforme électorale de la CAQ alors que les compilations journalistiques semblent s’être concentrées sur les promesses les plus saillantes dans la couverture médiatique durant la campagne électorale.

L’équipe du Polimètre du Centre d’analyse des politiques publiques (CAPP) est financée par une subvention du Fonds de recherche du Québec - Société et culture.



-30-



Renseignements :
Lisa Birch
Centre d’analyse des politiques publiques (CAPP)
Faculté des sciences sociales
Université Laval
418 609-3920
Lisa-Maureen.Birch@capp.ulaval.ca
polimetre@capp.ulaval.ca

Source :
Jean-François Huppé
Relations médias
Université Laval
418 656-7785
jean-francois.huppe@dc.ulaval.ca


www.ulaval.ca