Salle de presse

 
 
 

L’Université Laval consulte sa communauté sur sa Politique encadrant l’usage du cannabis

7 septembre 2018

Québec, le 7 septembre 2018 – L’Université Laval consulte sa communauté universitaire sur le projet de sa Politique encadrant l’usage du cannabis, sous toutes ses formes, dans les lieux universitaires et lors d’activités universitaires. Cette consultation s’inscrit dans le contexte de la légalisation du cannabis, prévue le 17 octobre par les gouvernements fédéral et provincial.

L’usage du cannabis, qu’il s’agisse de fumer, d’ingérer ou de consommer sous toute autre forme, sera interdit sur tous les terrains, dans les édifices et dans les locaux où l'Université Laval a juridiction en vertu d’un droit de propriété, d’une location ou d’une entente particulière avec un tiers.

De plus, l’usage du cannabis sera interdit lors de toute activité de recherche, de création, d’enseignement, d’évaluation, de stage, lors de toute réunion à caractère scolaire ou parascolaire de quelque nature qu’elle soit, y compris une activité sociale, d’accueil, d’intégration ou sportive, tenue dans un lieu universitaire ou dans tout lieu faisant l’objet d’une entente avec l’Université Laval.

Fruit de sa réflexion sur la consommation responsable, sur la sensibilisation et sur la réglementation entourant le cannabis, ce projet de Politique se veut le reflet du cadre légal exigé par les gouvernements. Il résulte des échanges, des discussions et des consultations entre divers intervenants spécialisés et groupes du campus, notamment les associations étudiantes.

« En tant qu’université soucieuse de la santé de ses membres, et parce que nous voulons agir de façon responsable envers notre communauté, nous présentons une politique sans consommation de cannabis dans nos lieux et lors d’activités universitaires. Notre but est d’offrir des milieux de vie, de travail, d’études, de recherche et de loisirs sains et sécuritaires, et ce, pour toutes les personnes étudiantes, employées, ou de passage sur notre campus », souligne Lyne Bouchard, vice-rectrice aux ressources humaines.

Alors que la communauté s’anime en ce début de session automnale, et à l’approche de l’entrée en vigueur des nouvelles lois, le devoir de l’Université Laval est de bien informer ses étudiantes et ses étudiants, ainsi que son personnel, des limites entourant l’usage du cannabis et de les sensibiliser à l’importance d’une consommation responsable pour leur bien-être personnel et le bien-être collectif.

« Notre population étudiante et employée est composée majoritairement d’adultes, et nous avons confiance en leur jugement et en leur collaboration pour maintenir un milieu universitaire de qualité, tel qu’il est aujourd’hui. Nous mènerons une campagne d’information à l’automne pour nous assurer de bien sensibiliser la communauté universitaire », indique Robert Beauregard, vice-recteur exécutif et vice-recteur aux études et aux affaires étudiantes.

Les résidences demeurent sans fumée
Les quatre résidences universitaires ne feront pas exception à la règle et elles demeureront des lieux exempts de fumée. Depuis 2016, les résidences de l’Université Laval offrent, à l’intérieur comme à l’extérieur, un environnement de vie et d’études sans fumée. Avec la légalisation du cannabis, l’interdiction de fumer ou de vapoter demeurera et inclura désormais la fumée provenant du cannabis. Il sera également interdit de cultiver du cannabis dans les logements.

Toutefois, les locataires des résidences pourront posséder la quantité autorisée de cannabis dans leur logement, en conformité avec les nouvelles balises de la loi. Pour le moment, les baux en vigueur ne prévoient pas de consommation de cannabis, mais il est prévu d’en faire la révision en prenant en compte les commentaires recueillis lors de la consultation publique.

En ce qui concerne la livraison, elle sera permise uniquement pour les locataires des résidences, conformément aux règles de la Société québécoise du cannabis.

« Ces quelques particularités découlent du fait que nos résidences universitaires sont un milieu de vie pour les étudiantes et les étudiants au même titre que les autres appartements du secteur. Tout comme les autres logements, elles sont soumises à la loi sur la Régie du logement », explique André Darveau, vice-recteur à l’administration.  

Le projet complet de la Politique encadrant l’usage du cannabis à l’Université Laval est accessible pour consultation à l’ensemble de la communauté universitaire à compter d’aujourd’hui, et ce, jusqu’au 18 septembre. Après les consultations, la Politique sera soumise au Conseil d’administration de l’Université Laval pour adoption.

À propos de l’Université Laval
Animée par un esprit d’innovation et la recherche de l’excellence, l’Université Laval fait partie des principales universités de recherche au Canada, se classant au 6e rang avec des fonds de 377 M$ alloués à la recherche l’an dernier. Elle compte 3 730 professeurs, chargés de cours et autres membres du personnel enseignant et de recherche qui partagent leur savoir avec plus de 43 000 étudiants, dont 25 % sont inscrits aux cycles supérieurs. Plus ancienne université francophone d’Amérique du Nord, l’Université Laval a formé à ce jour plus de 300 000 personnes qui participent, chacune à leur façon, au progrès des sociétés. www.ulaval.ca


-30-


Source :
Andrée-Anne Stewart
Relations médias
Direction des communications
Université Laval
418 656-3952
andree-anne.stewart@dc.ulaval.ca


www.ulaval.ca