Bureau du
secrétaire général

Gardien de la continuité et
du développement de l'Université Laval.

 
 

Secrétaire générale

Née à Hull, Monique Richer commence sa vie professionnelle en 1977 à titre d'infirmière aux soins intensifs du Centre hospitalier de l'Outaouais. Elle travaille ensuite à l'Hôpital général d'Ottawa comme infirmière à la salle d'urgence et coordonnatrice des soins aigus. En 1988, elle termine un baccalauréat en pharmacie de l'Université de Montréal, puis fait sa résidence en pharmacie d'hôpital à l'Hôpital général d'Ottawa. Elle se rend ensuite aux États-Unis pour approfondir ses connaissances.

En 1992, l'University of Texas at Austin et l'University of Texas Health Science Center at San Antonio lui décernent un doctorat en pharmacie clinique. Elle y fait également une résidence spécialisée en pédiatrie.

De retour au Québec, elle mène des recherches postdoctorales en pharmacocinétique et en hémodynamie rénale à la Faculté de pharmacie de l'Université Laval. Elle obtient ensuite une maîtrise en pédagogie des sciences de la santé à la Faculté de médecine de cette même université.

En 1995, Monique Richer est nommée professeure adjointe à la Faculté de pharmacie de l'Université Laval. En 1996, elle collabore à l'implantation du diplôme de deuxième cycle en pharmacie communautaire, dont elle assumera la direction jusqu'en 2006. Elle devient professeure agrégée, en 2000, et professeure titulaire, en 2005.

Responsable de plusieurs activités de formation et de supervision, tant au premier cycle qu'aux études supérieures, elle reçoit à deux reprises le prix Alfred-Émile-Francoeur pour l'excellence dans l'enseignement. Parallèlement à ces fonctions, Monique Richer produit plus de 50 conférences et communications ainsi que quelque 35 articles et résumés.

Seule ou en collaboration, elle obtient une vingtaine de subventions et contrats de recherche. De 1995 à 2005, elle est également experte à la cour en matière de pharmacothérapie et de pharmacocinétique de l'alcool. En 2003, elle figure au palmarès de l'Actualité pharmaceutique, qui récompense les dix pharmaciens qui ont marqué la dernière décennie au Québec et, en 2004, Québec Pharmacie lui attribue le prix Pharmacienne de mérite.

Monique Richer s'implique également dans bon nombre d'organisations qui bénéficient de ses talents de gestionnaire. En 2004, elle préside la campagne de financement de Centraide à l'Université Laval. Elle a siégé et siège toujours à de nombreux conseils d'administration, notamment l'Hôpital Laval, l'Hôtel-Dieu de Lévis, l'Agence de santé et des services sociaux de Chaudière-Appalaches, le Bureau de l'Ordre des pharmaciens du Québec, le Bureau des examinateurs en pharmacie du Canada et le club de soccer Rouge et Or de l'Université Laval.

En 2001, elle est nommée doyenne de la Faculté de pharmacie. Son mandat est renouvelé en 2005. Depuis septembre 2006, Monique Richer occupe le poste de secrétaire générale de l'Université Laval. En juin 2007, elle a terminé un baccalauréat en droit.

[ english ]

 
www.ulaval.ca