Notre université

Première université francophone d'Amérique, l'Université Laval tire sa force de l'expérience et du dynamisme qui la caractérisent.

 
 

Monsieur Michel Pigeon

24e recteur de l'Université Laval

2002 à 2007

 

M. Michel Pigeon est le 24e recteur de l'Université Laval. Il a été élu à cette fonction le 15 octobre 2002.

Originaire de Sillery, Michel Pigeon obtient son diplôme en génie civil de l'Université Laval en 1967. Boursier Athlone du gouvernement britannique, il étudie ensuite à l'Imperial College of Science and Technology à Londres.

Il travaille alors quelques années comme ingénieur, entre autres chez Lavalin, avant d'entreprendre sa carrière universitaire. En 1984, il soutient une thèse de doctorat à l'Université Pierre et Marie Curie à Paris.

Sa carrière de professeur commence en 1972 à l'Université Laval. Jusqu'au milieu des années 1980, les activités de Michel Pigeon sont principalement tournées vers l'enseignement. Par la suite, il accorde de plus en plus d'importance à la formation par la recherche. Tout au long de sa carrière, il dirige ou codirige plus de soixante-quinze étudiantes et étudiants aux cycles supérieurs. M. Pigeon est professeur titulaire depuis 1987.

En 1986, il fonde, avec des collègues de l'Université de Sherbrooke et quelques jeunes chercheurs, le Centre de recherche interuniversitaire sur le béton. Devenu depuis le Centre de recherche sur les infrastructures en béton (CRIB), le regroupement est doté, à l'Université Laval, d'un Laboratoire d'étude de la durée de vie des infrastructures, grâce à une subvention de 6,5 millions de dollars provenant de la Fondation canadienne pour l'innovation. Les travaux de recherche de Michel Pigeon et de son équipe, notamment dans le domaine de la durabilité du béton et des réparations en béton, ont fait de l'Université Laval un centre d'excellence reconnu partout dans le monde dans ce domaine de haute technologie.

Il crée, en 1989, le Service d'expertise en matériaux inc. Professeur invité annuellement à l'École normale supérieure de Cachan, en France (1991-2001), M. Pigeon est aussi titulaire de la Chaire industrielle sur le béton projeté et les réparations en béton de 1994 à 2004. Entre 1999 et 2002, il a occupé la fonction de directeur du Département de génie civil, de vice-doyen à la recherche à la Faculté des sciences et de génie et de doyen de cette même faculté.

Très engagé dans le milieu universitaire, il a été, entre autres, représentant des professeurs au Conseil d'administration de l'Université Laval (1992-1998). Auteur et coauteur de nombreuses publications, dont le livre Durability of concrete in cold climates, organisateur de colloques internationaux, membre de plusieurs associations internationales, de nombreux jurys et comités externes, Michel Pigeon est également le fondateur du Regroupement francophone pour la recherche et la formation sur le béton.

M. Pigeon a été le président de la Conférence des recteurs et des principaux des universités du Québec (CREPUQ) de 2006 à 2007. Il a aussi été membre du Conseil d'administration de la Fédération des Chambres de commerce du Québec et il préside, depuis 2003, le Comité Québec Capitale, comité rassemblant les principaux décideurs de la région et oeuvrant au progrès de la grande région de la capitale québécoise.

Pour l'excellence de ses recherches et de sa carrière universitaire, Michel Pigeon a reçu la Wason Medal for Materials Research de l'American Concrete Institute (1991); il est aussi Fellow de l'American Concrete Institute (1993) et Fellow de la Société canadienne de génie civil (1992). Il a reçu un doctorat honoris causa de l'Institut national des sciences appliquées de Lyon (2005), un doctorat honoris causa de l'Université de Liège (2006) et le prix Josef-Hode-Keyser pour l'année 2006 de l'Association québécoise des transports et des routes. Toujours en 2006, Michel Pigeon a été fait Officier de l'Ordre des Palmes académiques. Cette distinction récompense «la contribution tout à fait exceptionnelle apportée par le recteur de l'Université Laval à la relation académique et culturelle entre le Québec et la France».

www.ulaval.ca