Notre université

Première université francophone d'Amérique, l'Université Laval tire sa force de l'expérience et du dynamisme qui la caractérisent.

 
 

Michèle Gendreau-Massaloux

 

Spécialiste des études hispaniques et rectrice de l'Agence universitaire de la francophonie

Docteure ès lettres honoris causa

Titulaire d'un doctorat d'État ès lettres de la Sorbonne, d'un diplôme d'études supérieures en espagnol et d'un diplôme de l'Institut d'études politiques de Paris, Michèle Gendreau-Massaloux a consacré plus de 30 années d'une carrière fructueuse à d'intenses activités de recherche, de traduction et d'édition critique dans le domaine des études hispaniques. Auteure d'une quarantaine d'articles scientifiques et de quatre ouvrages, dont une traduction et une édition critique parue dans la collection " La Pléiade ", elle a grandement contribué à une connaissance critique de l'humanisme du monde ibérique et de sa littérature et s'est acquis de la sorte une réputation qui l'a menée à exercer les plus hautes fonctions de gestion au sein du système universitaire français. Elle fut ainsi nommée successivement vice-présidente de l'Université de Limoges, sa ville natale, puis rectrice de l'Académie d'Orléans-Tours et, enfin, rectrice de l'une des plus prestigieuses institutions de France, l'Académie de Paris.

L'engagement, la valeur et la renommée internationale de Michèle Gendreau-Massaloux lui ont valu de multiples honneurs, dont les titres d'officier de la Légion d'honneur, de chevalier de l'Ordre des Palmes académiques et de docteur honoris causa des universités de Toronto, New York et Aberdeen ainsi que de l'Université du Chili. Fait pour le moins impressionnant, elle a été décorée de l'Ordre du mérite par près d'une vingtaine de pays à travers le monde.

Parallèlement à sa carrière universitaire, madame Gendreau-Massaloux a joué un rôle de premier plan au sein de l'administration publique française. Elle a ainsi occupé la fonction de secrétaire générale adjointe, puis de porte-parole de la présidence de la République française et, enfin, de conseillère d'État, fonction qu'elle exerce depuis 1998. En 1999, elle acceptait le poste de rectrice de l'Agence universitaire de la francophonie, un rôle clé au sein du monde universitaire francophone, qu'elle remplit, fidèle à ses principes, avec le plus haut degré d'humanisme et d'ouverture sur le monde.

www.ulaval.ca