Notre université

Première université francophone d'Amérique, l'Université Laval tire sa force de l'expérience et du dynamisme qui la caractérisent.

 
 

Ian Robert Hamilton

 

Microbiologiste et professeur à l'Université du Manitoba

Docteur ès sciences honoris causa

Spécialiste en microbiologie buccale, Ian Robert Hamilton s'est illustré par son apport exceptionnel à l'avancement des connaissances sur la microbiologie de la carie dentaire.

Ontarien de naissance, le professeur Hamilton a travaillé à maintes reprises en collaboration avec les chercheurs du Groupe de recherche en écologie buccale (GREB) de l'Université Laval. Lors de ses séjours à titre de professeur invité, les étudiantes et étudiants des deuxième et troisième cycles ont pu participer à de nombreuses discussions scientifiques avec ce microbiologiste d'envergure. D'approche facile et de nature joviale, M. Hamilton a toujours accepté avec enthousiasme de partager avec eux sa vaste expérience de recherche.

Premier scientifique à s'intéresser au système de transport des sucres chez les streptocoques buccaux, le professeur Hamilton a ainsi ouvert de nouvelles avenues de recherche dans le domaine de la médecine dentaire. Il a aussi mené d'importantes recherches sur les mécanismes par lesquels la bactérie principalement responsable de la carie dentaire s'adapte aux milieux acides qu'elle crée en métabolisant les sucres présents dans l'alimentation. Sa précieuse découverte l'a naturellement incité à se pencher sur les mécanismes d'action du fluor, agent de prévention de la carie largement répandu.

Outre sa participation remarquée à la lutte contre la carie dentaire, le professeur Hamilton a su partager ses connaissances en publiant un grand nombre d'articles scientifiques et de chapitres de livre, tant au Canada et aux États-Unis qu'en Europe. De plus, ce communicateur enthousiaste a présenté ses résultats de recherche dans près de soixante congrès nationaux et internationaux. L'Université de Lund, en Suède, lui a décerné un doctorat honoris causa en 1995.

La fructueuse collaboration entre ce microbiologiste de renom et les chercheurs du GREB date déjà de plusieurs années. Elle a d'ailleurs donné lieu à deux subventions accordées conjointement à l'Université Laval et à l'Université du Manitoba par les Instituts de recherche en santé du Canada, sans parler de plusieurs publications, également conjointes, dans des revues scientifiques de premier plan.

Après une quarantaine d'années consacrées à la recherche fondamentale en microbiologie de la carie dentaire, Ian Robert Hamilton est désormais considéré comme une figure de proue dans le monde de la microbiologie buccale. Par son dynamisme et son envergure scientifique, il a grandement contribué à créer un terrain propice à la recherche dans son domaine et il a su associer l'Université Laval à son expérience remarquable. 

www.ulaval.ca