Notre université

Première université francophone d'Amérique, l'Université Laval tire sa force de l'expérience et du dynamisme qui la caractérisent.

 
 

Yves Pouliquen

 

Ophtalmologiste et professeur consultant à l'Hôtel-Dieu de Paris, membre de l'Académie française

Docteur ès sciences honoris causa

Médecin humaniste et passionné d'enseignement, Yves Pouliquen est renommé sur tant de fronts qu'il semble impossible de mettre en relief l'une ou l'autre des facettes de sa personnalité remarquable.

Né en France, M. Pouliquen s'engage dans des études de médecine qui lui insufflent le goût de la recherche et du professorat, deux domaines où il excelle et qui serviront d'assise à sa brillante carrière. Après avoir été chef de clinique à la Faculté de médecine de Paris (1963), puis maître de conférences agrégé (1966), il devient professeur en titre en 1979. La même année, avec deux collègues, il fonde le groupe de recherche ophtalmologique de l'Institut national de la santé et de la recherche médicale (INSERM), dont il assume aussi la direction. Par la suite, il occupe la fonction de chef du service d'ophtalmologie de l'Hôtel-Dieu de Paris, dont il fera un centre de référence mondiale et où il est toujours professeur consultant.

Bientôt, la réputation du service et la personnalité du docteur Pouliquen attirent à l'Hôtel-Dieu de Paris des médecins du monde entier, qu'il accueille avec bienveillance et qu'il forme avec humilité. Plusieurs médecins du Québec, et même de l'Université Laval, vont à Paris pour bénéficier de son enseignement et le transmettre, à leur retour, à leurs étudiantes et étudiants. L'Université Laval a d'ailleurs reçu M. Pouliquen, à quelques reprises, comme invité d'honneur de ses Journées ophtalmologiques.

Auteur prolifique et conférencier recherché, Yves Pouliquen a signé plus de 600 articles ou communications scientifiques. Ses travaux portent principalement sur la structure de la cornée et sa pathologie, de même que sur les traitements et les chirurgies susceptibles de la guérir. Il lui ont inspiré également plusieurs ouvrages techniques, dont La transparence de la cornée (1967), Les homogreffes de la cornée (1973), La cataracte (1990) et La transparence de l'oeil (1992). En 1995, sans quitter son domaine de prédilection, il publie un premier roman, Les yeux de l'autre, dans lequel il fait la promotion de la greffe de la cornée et où il aborde de manière émouvante le lien complexe qui unit celui qui a donné, celui qui a reçu et celui qui a fait.

Les nombreux prix, récompenses et décorations qu'a obtenus M. Pouliquen traduisent éloquemment son mérite ainsi que l'admiration qu'il suscite tant dans la communauté scientifique que dans la société civile. Membre de l'Académie nationale de médecine, docteur honoris causa de l'Université nationale d'Asunción (Paraguay), il a été le premier chirurgien français à recevoir le prix mondial Cino Del Duca, qui récompense un auteur dont l'oeuvre, littéraire ou scientifique, constitue " un message d'humanisme moderne ". Il a été admis à l'Académie française en novembre 2001.

Toujours actif comme praticien, professeur, chercheur et écrivain, le docteur Pouliquen préside aujourd'hui l'Organisation pour la prévention de la cécité. Les malades qu'il a soignés ne cessent de vanter son humanité et sa gentillesse. Ainsi, Yves Pouliquen a marqué profondément tous les milieux où il a choisi d'oeuvrer, suivant à lui seul des parcours qui rempliraient plusieurs vies.

www.ulaval.ca