Notre université

Première université francophone d'Amérique, l'Université Laval tire sa force de l'expérience et du dynamisme qui la caractérisent.

 
 

Guy Canivet

 

Premier président, Cour de cassation de France

Docteur en droit honoris causa

La carrière de magistrat de monsieur Guy Canivet est une suite ininterrompue de succès, de nominations et de distinctions hors du commun. Avant même d'atteindre la soixantaine, monsieur Canivet s'est vu confier la charge de premier président de la Cour de cassation, soit la plus haute fonction au sein de la magistrature française. Cette désignation à un aussi jeune âge est en elle-même un hommage rendu à ses qualités exceptionnelles de juriste et d'administrateur.

Lauréat de la Faculté de droit de Dijon, diplômé d'études supérieures de droit privé ainsi que de sciences criminelles, Guy Canivet devient très jeune juge d'instruction. Son cheminement professionnel suit dès lors une pente ascendante, parsemée d'autant de mandats prestigieux qu'il affiche de talents exceptionnels. Ses intérêts en font successivement le président de la Société de législation comparée, le président de l'Association Louis-Chatin pour la défense des droits de l'enfant et le président de l'Association française d'étude de la concurrence, parmi une multitude d'autres charges, acceptées au fil du temps.

Outre son dévouement remarquable à la Justice, monsieur Canivet se montre aussi progressiste et réformateur. À son avis, le juge ne peut s'isoler dans le dogmatisme juridique en restant imperméable aux données du progrès, ni s'opposer à la transformation du monde. Cependant, le juge ne doit pas non plus faire preuve de complaisance à l'égard des nouvelles technologies. Afin d'éviter les dérives et les perversions, il faut encadrer le progrès par des normes éthiques.

Le juge Canivet a été amené à jouer plusieurs rôles sur la scène internationale, notamment en acceptant la présidence du Comité de coopération judiciaire franco-britannique et la vice-présidence de l'Association des juristes européens. En outre, monsieur Canivet est membre de l'Académie des privatistes européens.

Guy Canivet a créé, en mars 2004, l'Association des présidents des Cours suprêmes judiciaires de l'Union européenne, qui l'a élu président. Il est également président du Forum des juges de l'Union européenne pour l'environnement et du groupement des magistrats européens pour la médiation.

Il est secrétaire général de l'Association des hautes juridictions de cassation des pays ayant en partage l'usage du français.

Ce juge éminent fait l'objet de la plus haute considération auprès des académiciens, des juristes et des magistrats, grâce aussi à ses nombreuses publications sur divers sujets de droit. Par ailleurs, son engagement envers le monde universitaire n'est pas récent, puisqu'il agit comme professeur associé à l'Université de Paris V-René-Descartes depuis 1994.

Récemment, monsieur Guy Canivet a été mandaté par le gouvernement français pour présider le comité organisateur des célébrations du Bicentenaire du Code civil (1804-2004). C'est dire la notoriété, le prestige, la réputation dont jouit ce magistrat dans le monde juridique français. D'ailleurs, la France lui avait déjà rendu hommage en le nommant officier de la Légion d'honneur, officier de l'Ordre national du mérite et officier des Palmes académiques.

www.ulaval.ca