Notre université

Première université francophone d'Amérique, l'Université Laval tire sa force de l'expérience et du dynamisme qui la caractérisent.

 
 

Arthur Lamothe

 

Cinéaste et producteur

Docteur en sciences sociales honoris causa

Natif de France, monsieur Arthur Lamothe arrive au Québec en 1953. Il étudie l'économie, la sociologie et la psychologie à l'Université de Montréal, tout en tenant des chroniques de cinéma dans différentes publications telles que Cité libre et Liberté. Il travaille ensuite comme recherchiste et scénariste à l'Office national du film du Canada.

Dès ses débuts de cinéaste, en 1962, monsieur Lamothe réalise un film qui deviendra un classique de la cinématographie québécoise: Bûcherons de la Manouane. La conception du cinéma et l'éthique qui caractériseront ce grand créateur sont déjà bien présentes dans ce court métrage. S'ensuivra une oeuvre majeure et indispensable qui comprend, entre autres, Chronique des Indiens du Nord-Est du Québec, Mémoire battante, Le silence des fusils, La conquête de l'Amérique, L'écho des songes, plusieurs courts et moyens métrages et films à caractère pédagogique.

Grâce à cette production, mais aussi à son engagement social, monsieur Lamothe a joué un rôle de premier plan dans le développement du cinéma québécois. Fondateur des Ateliers audiovisuels du Québec, de la Société générale du cinéma et de revues de cinéma, membre du jury de festivals cinématographiques nationaux et internationaux, il a été une figure importante de l'émergence du cinéma d'ici.

Cet engagement s'est particulièrement manifesté à l'égard des Amérindiens. Il a notamment occupé le poste de directeur de la Corporation des fêtes du tricentenaire de la Grande Paix de Montréal et, depuis 1993, il est membre du Conseil d'administration de Terres en vue, une société pour la diffusion de la culture autochtone.

Mais son inestimable contribution à la connaissance des milieux autochtones du Québec, c'est par sa documentation filmique que monsieur Lamothe l'a apportée. Maître et pionnier du cinéma ethnographique, il a fixé sur la pellicule un trésor de renseignements sur la culture et le peuple innus: vie traditionnelle, passage au monde moderne, dépossession, refus de l'assimilation, revendications identitaires et politiques. Ce travail de création, qui conjugue brillamment l'art et les sciences sociales, constitue un outil de réflexion des plus précieux. Émouvant et convaincant à la fois, son cinéma-vérité est devenu un enseignement grandement utilisé par les professeurs de différentes disciplines.

Reconnu comme un des leurs par la communauté des anthropologues du Québec, il sait, au-delà de ses films sur les autochtones, donner la parole à l'Autre, qu'il soit bûcheron, cultivateur, travailleur de la construction ou autochtone.

Membre de l'Ordre du Canada, chevalier de l'Ordre national du Québec et chevalier des Arts et des Lettres de France, monsieur Arthur Lamothe jouit d'une grande réputation ici et ailleurs. L'Université Laval exprime sa reconnaissance à un créateur unique pour son apport exceptionnel à l'anthropologie et aux sciences sociales en général, qui lègue un véritable joyau au patrimoine québécois.

www.ulaval.ca