Notre université

Première université francophone d'Amérique, l'Université Laval tire sa force de l'expérience et du dynamisme qui la caractérisent.

 
 

Jules Bélanger

 

Éducateur et Gaspésien engagé

Né en Gaspésie, monsieur Jules Bélanger y a passé l’essentiel de sa vie. Diplômé du Séminaire de Gaspé, il obtient un baccalauréat ès arts de l’Université Laval, poursuit ses études en théologie à Halifax, puis à l’Université Laval, où il obtient une licence en lettres (1964) et une maîtrise en philosophie (1965). En 1969, il se voit finalement décerné un doctorat en littérature de l’Université de Rennes (1969).

Monsieur Bélanger est d’abord un pédagogue. Entre 1958 et 1987, il est tour à tour professeur de français et de latin au Séminaire de Gaspé, professeur de langue et de littérature au Collège de la Gaspésie, de même que coordonnateur du Département des lettres et des arts. Il poursuit son parcours au Conseil supérieur de l’éducation (1981-1986), puis au Conseil d’administration de Radio-Québec (1980-1985).

Parallèlement à son engagement en éducation, monsieur Bélanger contribue au développement de sa région. Il agit alors sur plusieurs fronts. C’est ainsi qu’il est, entre autres, président du Comité d’implantation d’un cégep en Gaspésie (1966-1967), membre fondateur et vice-président de Diffusion-Gaspésie (1970), membre fondateur et vice-président du Conseil d’administration de Radio-Gaspésie (1976-1980) et président du Parti québécois de la région Est du Québec (1977-1982).

En 1974, tout juste avant d’occuper le siège de président de son Conseil d’administration pendant près de 20 ans, monsieur Bélanger est mandaté par la Société historique de la Gaspésie pour élaborer la mise en place du Musée de la Gaspésie. Membre fondateur de la Fondation de cette même société historique en 1982, monsieur Bélanger en est le secrétaire depuis sa création et siège également à deux reprises au Conseil d’administration de la Société historique Alphonse-Desjardins. Entre 1985 et 1998, il fait de même au Conseil d’administration de la Fédération des sociétés d’histoire du Québec et, de 1986 à 1992, il est membre du Conseil régional provisoire de concertation et de développement de la Gaspésie et des Îles-de-la-Madeleine. En 1995, il est président de la Commission sur l’avenir du Québec, Région Gaspésie/Les Îles et membre de la Commission nationale sur l’avenir du Québec.

De 1978 à 1981, il est maître d’œuvre et co-auteur de Histoire de la Gaspésie qui obtient le Prix de la Société historique du Canada en 1982. Puis, entre 1984 et 1996, monsieur Bélanger publie Gaspésie, visages et paysages, L’École détournée, en collaboration avec Louis Balthazar, Ma Gaspésie, le combat d’un éducateur et J.-Louis Lévesque, La montée d’un Gaspésien aux sommets des affaires. En 1991, il est nommé membre du Groupe-conseil Arpin mis en place pour préparer un projet de politique culturelle du Québec.

Monsieur Jules Bélanger a été et demeure un conférencier recherché et il a reçu de nombreuses distinctions, dont le titre d’Officier de l’Ordre national du Québec (2006) et le Prix des Bâtisseurs du Québec moderne (2008) de l’Association québécoise des retraités des secteurs public et parapublic (AQRP). Le doctorat d’honneur que l’Université Laval lui remet aujourd’hui vient souligner le parcours de monsieur Jules Bélanger par le biais de sa contribution remarquable à la notoriété de sa Gaspésie natale.

www.ulaval.ca