Notre université

Première université francophone d'Amérique, l'Université Laval tire sa force de l'expérience et du dynamisme qui la caractérisent.

 
 

Kenneth Gilbert

 

Claveciniste, organiste, musicologue

Né à Montréal, monsieur Kenneth Gilbert fait ses études musicales au Conservatoire de musique et d’art dramatique de Montréal. Dès 1953, à 21 ans, il remporte le Prix d’Europe comme organiste et poursuit ses études musicales en France et en Italie.

Il mène ensuite une carrière d’enseignant bien remplie: Conservatoire de Montréal, Faculté de musique de l’Université McGill, École de musique de l’Université Laval, Conservatoire Royal d’Anvers, Musikhochschule de Stuttgart, responsable du Département de musique ancienne du Conservatoire de Strasbourg et le Mozarteum de Salzbourg. Durant cette période, il mettra sur pied la classe de clavecin du Conservatoire de musique de Montréal et concevra le premier orgue moderne à traction mécanique au Canada et en supervisera son installation à l’église Queen Mary Road de Montréal.

Sa discographie est des plus impressionnantes et plusieurs de ses nombreux enregistrements lui ont mérité des prix de la critique dont, à deux reprises, le prestigieux Diapason d’Or pour l’intégrale Rameau et le prix Caecilia pour les suites de Handel.

En 1988, monsieur Gilbert se fait connaître en donnant son premier récital à Londres avec un programme entièrement consacré à Couperin. Par la suite, il jouera comme soliste avec des ensembles réputés, et sous la direction de chefs reconnus, et sera acclamé au Canada et partout dans le monde. Cette même année, il entreprendra la première d’une série d’éditions musicologiques consacrées aux grands maîtres du clavecin, parmi lesquelles figurent les intégrales de Rameau, d’Anglebert et de Scarlatti.

En 1981, il devient le premier professeur canadien au Conservatoire national supérieur de musique de Paris. Fait unique, le nom de M. Gilbert figure chaque année dans le dictionnaire Petit Larousse illustré, où l’on peut lire : « Claveciniste et organiste canadien. Spécialiste du répertoire de clavecin français (Couperin, Rameau). Il a contribué à la diffusion de la musique baroque. »

Ses mérites et réalisations le placent aux tout premiers rangs des spécialistes mondiaux de l’orgue et du clavecin, et lui méritent de nombreux prix et distinctions : 2 doctorats honorifiques lui sont décernés respectivement par l’Université McGill et par l’Université de Melbourne, il est nommé membre de la Société royale du Canada, officier de l’Ordre du Canada, officier de l’Ordre des arts et des lettres de la France, membre honoraire de la Royal Academy of Music de Londres, Croix d’honneur 1re classe de la République d’Autriche, Fellow du Royal College of Music de Londres, Fellow honoraire du Royal Canadian College of Organists; en 2006 il reçoit le Prix Opus Hommage du Conseil québécois de la musique pour l’ensemble de sa carrière.

En 1998, monsieur Gilbert instaure un comité chargé de faire revivre l’orgue français 1753 de la cathédrale de Québec, détruit il y a 250 ans. Il propose alors la reconstruction exacte de l’instrument d’origine, grâce aux documents conservés à Québec, dans la grande tradition française des orgues des 17e et 18e siècles. Avec ce projet, réalisé avec éclat en 2009, il laisse un objet patrimonial important à la ville de Québec.

Il est actuellement professeur adjoint de musique à l’Université McGill, professeur invité au Royal Academy of Music de Londres et au Royal College of Music de Londres et professeur émérite de l’Université de Salzburg (Mozarteum).

L’Université Laval est fière de remettre un doctorat d’honneur à monsieur Kenneth Gilbert, artiste de renommée internationale qui a su mener sa carrière d’une main de maître.

 

 

 

 

www.ulaval.ca