Notre université

Première université francophone d'Amérique, l'Université Laval tire sa force de l'expérience et du dynamisme qui la caractérisent.

 
 

Mark A. Wainberg

 

Professeur et directeur du Centre SIDA de l’Université McGill

Docteure ès sciences honoris causa

La carrière de monsieur Mark A. Wainberg a contribué au bien-être de millions de personnes. Son laboratoire a démontré le rôle anti-VIH du 3TC et a participé, entre autres, au développement de produits antiviraux dans un contexte clinique. Il est l’un des premiers scientifiques à avoir identifié le problème de la résistance du VIH aux médicaments et continue à contribuer à ce domaine au point de vue scientifique. Il a été président de l’International AIDS Society entre 1998 et 2000 et a été responsable du choix de l’Afrique du Sud comme pays hôte du congrès mondial sur le SIDA en 2000. Cette conférence a eu des conséquences politiques au point de vue de l’accès aux médicaments anti-VIH pour les personnes dans les pays en développement.

Monsieur Wainberg continue de publier régulièrement dans des ouvrages scientifiques dans les domaines de la pathogenèse, de la résistance aux médicaments, de la prévention et de la santé publique. Il est cochercheur principal dans un site communautaire à Montréal qui a pour objectif la réduction du nombre de nouvelles transmissions du VIH. Monsieur Wainberg est aussi dévoué à la francophonie et est le père (1er président) des conférences mondiales francophones sur le VIH qui continuent à ce jour.

Son travail a été couronné par de nombreux prix dont celui d’officier de l’Ordre du Canada en 2001, d’officier de l’Ordre national du Québec en 2005, de chevalier de la Légion d’honneur en 2008, ainsi que du prix Wilder-Penfield (Prix du Québec) en 2010 et du prix Killam en 2012.

L’Université Laval est très fière de souligner l’excellence du travail de monsieur Mark A. Wainberg par la remise de ce doctorat honoris causa.

www.ulaval.ca