Notre université

Première université francophone d'Amérique, l'Université Laval tire sa force de l'expérience et du dynamisme qui la caractérisent.

 
 

Soeur Carmelle Landry

 

Supérieure générale de la Congrégation des Sœurs de la Charité de Québec

Docteure d'université honoris causa

Sœur Carmelle Landry est supérieure générale de la Congrégation des Sœurs de la Charité de Québec depuis 2006. Elle en est ainsi à son deuxième mandat qui se terminera en 2016.

Avec sa Congrégation, elle a, entre autres, travaillé à la création de l’Institut Mallet et de la Chaire Marcelle-Mallet pour la culture philanthropique, en partenariat avec l’Université Laval. Cet Institut et cette chaire sont maintenant une référence dans le développement, l’avancement et la promotion de la pensée et de la culture philanthropique; elle a d’ailleurs reçu, en 2011, une marque de reconnaissance pour son œuvre.

Cette grande philanthrope a été et demeurera guidée par l’amour de l’humanité et par la préoccupation de l’amélioration du sort de ses semblables. Elle redonne de façon désintéressée en cherchant à améliorer la solidarité et le mieux-être collectif.

Ses années d’études lui ont d’ailleurs permis d’acquérir des connaissances tant au niveau des sciences infirmières que de la pédagogie, en passant par l’administration. En effet, elle aura obtenu successivement un baccalauréat en pédagogie en 1968, une licence d’infirmière en 1971, une maîtrise en éducation (psychopédagogie) en 1973 pour finalement terminer en 1979 par un cours de gestion des ressources humaines de l’École nationale d’administration publique.

Elle a œuvré depuis 1958 au sein de sa communauté, agissant tour à tour en milieu hospitalier et comme supérieure locale et provinciale avant de devenir supérieure générale. Son parcours l’a aussi amenée à siéger au sein de nombreux organismes entre 1973 et 2013.

Sa fructueuse carrière lui a aussi mérité plusieurs prix et distinctions. En 1963, elle reçoit un prix pour la meilleure exposition scientifique lors de la Convention des techniciens en radiologie de Winnipeg. En 1969, elle reçoit aussi le prix pour le meilleur travail scientifique de l’année lors de la Convention nationale des techniciens en radiologie de Toronto. Enfin, en 2012, elle reçoit la médaille du Jubilé de diamant de la Reine, médaille qui rend hommage aux Canadiens et Canadiennes pour leur engagement communautaire et pour l’effort et le temps consacrés à bâtir une société et un Canada meilleur.

www.ulaval.ca