Notre université

Première université francophone d'Amérique, l'Université Laval tire sa force de l'expérience et du dynamisme qui la caractérisent.

 
 

Christian Laville, Faculté des sciences de l'éducation

Diplômé de l’Université Laval, le professeur Christian Laville obtient un doctorat (histoire appliquée à l’éducation) à la Carnegie Mellon University en 1980. Il joint la Faculté des sciences de l’éducation en 1968, et est nommé professeur titulaire en 1986. Au fil de sa carrière, le professeur Christian Laville a joui d’une réputation d’universitaire de haut niveau tant chez nous qu’à l’étranger.

Par ses activités d’enseignant, le professeur Laville a fortement marqué de son empreinte l’enseignement de l’histoire au Québec. Il a été le responsable de la formation didactique de la quasi-totalité des enseignants en histoire de la région, sans compter ceux qui sont passés chez nous pour se retrouver ensuite ailleurs au Québec. Bien que retenu au 1er cycle pour les cours de didactique de l’histoire, le professeur Laville n’en a pas moins été actif aux 2e et 3e cycles. Il s’est notamment occupé d’élaborer puis de donner le principal cours de méthodologie de la recherche destiné aux étudiants en didactique. Il a aussi généreusement offert une abondance de cours individuels sur mesure à ses étudiants de maîtrise ou de doctorat en didactique. Il a également dirigé les cinq doctorats en didactique de l’histoire qui ont été décernés chez nous depuis une trentaine d’années.

Au chapitre des publications et des communications, le professeur Laville se distingue. Il est auteur ou coauteur de plus de huit mille pages. Ses publications se révèlent remarquablement variées et ont été publiées dans dix pays – indice fort de rayonnement international – et dans six langues différentes. Deux de ses chapitres de livre ont été publiés dans des « mélanges », l’un en Belgique, l’autre en France. Les conférences et communications du professeur Laville témoignent de semblables qualités. Elles ont été présentées dans onze pays différents, la plupart sur invitation, dont cinq conférences d’ouverture ou de clôture. Son Histoire de la civilisation occidentale a été récompensée d’une mention au Prix du ministre de l’Éducation en 2001.

Ses activités de participation sont souvent porteuses de caractères scientifiques, comme ses fonctions de directeur de collection aux Éditions du Renouveau pédagogique, de membre du comité de rédaction de deux revues internationales, de membre du Collège des examinateurs pour les Chaires de recherche du Canada, de membre de jurys de doctorat, dont des jurys en France, en Côte d’Ivoire, au Maroc, ou encore de membre d’une commission ministérielle aussi importante que le Groupe de travail pour la réforme de l’enseignement de l’histoire.

Cette réputation et la confiance que lui accordent ses collègues ont aussi valu au professeur Laville d’occuper diverses responsabilités de premier plan, dans les milieux professionnels ou universitaires, intérieur ou extérieur, dont la présidence de la Société des professeurs d’histoire, du Syndicat des professeurs de l’Université Laval et de l’Intersyndicale (regroupement des syndicats de professeurs des universités du Québec), et à la Fédération des associations de professeurs d’université du Québec. De telles activités de participation n’ont pas manqué elles aussi de contribuer au rayonnement de notre université. Retraité depuis 2003, monsieur Christian Laville maintient un niveau élevé d’activités professionnelles et scientifiques.

L’Université Laval est fière d’honorer aujourd’hui le professeur Christian Laville en le nommant professeur émérite.

www.ulaval.ca