Notre université

Première université francophone d'Amérique, l'Université Laval tire sa force de l'expérience et du dynamisme qui la caractérisent.

 
 

Jean-Claude Méthot, Faculté des sciences et de génie

Diplômé de l’Université Laval où il a obtenu un doctorat en génie chimique en 1972, le professeur Jean-Claude Méthot devient professeur au Département de génie chimique de la Faculté des sciences et de génie en 1970, et titulaire en 1978. De 1965 à 1970, il avait été chargé de cours à ce même département.

En enseignement, le professeur Méthot a donné plusieurs cours aux trois cycles sur une période de 38 ans, dont les cours de transferts auxquels étaient inscrits les étudiants de cinq programmes de génie différents, et ce, pendant 15 ans. À quelques reprises, il a reçu le titre de « professeur de l’année » au Département de génie chimique. En recherche, monsieur Méthot a dirigé des projets de recherche financés par la compagnie Alcan; il a aussi obtenu des subventions de recherche durant 17 années du CRSNG (fonctionnement et équipements). Il a encadré trois étudiants au doctorat, cinq à la maîtrise, et publié une dizaine d’articles dans des revues scientifiques.

Ayant été administrateur aux trois niveaux universitaires durant 20 ans, c’est au titre de la participation que le professeur Méthot s’est distingué. À l’interne, il a participé, à titre de président ou de secrétaire, à nombre de comités au Département de génie chimique qu’il a aussi dirigé. Il a présidé le Comité de révision du programme de baccalauréat en génie chimique en 1993, révision qui s’est réalisée en neuf mois seulement. Il fut membre du Conseil de sa faculté pendant 18 ans, président du Comité des études de la Faculté de sciences et de génie, président du Comité de programme de génie physique et du Comité sur le design.

Sur le plan institutionnel, le professeur Méthot a été vice-recteur des études de l’Université Laval de 1987 à 1992; en cette qualité, il a été membre du Conseil d’administration et du Conseil universitaire. Il a siégé aux Commissions des études et des affaires étudiantes et au Conseil de l’École des gradués. En carrière, il a également assumé la responsabilité du dossier des tests de français, du harcèlement sexuel, et il a été très actif dans les campagnes Centraide et de la Fondation de l’Université Laval. À l’externe, monsieur Méthot a, entre autres engagements, siégé à la CRÉPUQ et à la Table de concertation du réseau des centres hospitaliers affiliés; il a présidé le CA du Cégep de Limoilou pendant huit ans, et été membre du CA de l’Hôpital du Saint-Sacrement, pour ne nommer que ceux-là. Enfin, notons qu’entre autres reconnaissances, il a reçu le prix Alan Blizzard 2002 de la Société pour l’avancement de la pédagogie dans l’enseignement supérieur. À la retraite, il est encore impliqué à l’Université, en particulier dans le programme de formation des administrateurs à titre de mentor, et ce, depuis la création de ce programme.

Les contributions du professeur Méthot à la vie de la communauté universitaire, facultaire et départementale mettent en évidence son implication, son attachement et ses préoccupations à l’égard de la formation universitaire. Monsieur Méthot est reconnu comme un universitaire qui, par ses actions et ses valeurs, a toujours mis au premier plan la réussite de l’étudiant.

L’Université Laval est fière d’honorer aujourd’hui le professeur Jean-Claude Méthot en le nommant professeur émérite.

www.ulaval.ca