Notre université

Première université francophone d'Amérique, l'Université Laval tire sa force de l'expérience et du dynamisme qui la caractérisent.

 
 

Jean-Joseph Moisset, Faculté des sciences de l'éducation

Monsieur Jean-Joseph Moisset est rattaché depuis 1978 au Département d’administration et politique scolaires, puis au Département des fondements et pratiques en éducation. Il a œuvré pendant 27 années à l’Université Laval, et il a été nommé professeur titulaire en 1987.

Au titre de l’enseignement, il a conçu et développé plusieurs cours sur les aspects économiques et sociaux de l’éducation, dans les programmes de formation des maîtres et de formation de gestionnaires scolaires. Une des contributions très importante du professeur en enseignement a été de concevoir, de mettre sur pied et de développer le cours de 1er cycle L’éducation en milieu interculturel, bien avant la prise de conscience sociale de la nécessité d’un tel enseignement en sciences de l’éducation. Aux 2e et 3e cycles, monsieur Jean-Joseph Moisset a été responsable de plusieurs cours des programmes de maîtrise et de doctorat en administration et politiques scolaires et en administration et évaluation en éducation. En collaboration avec d’autres collègues, il a contribué à la production de plusieurs ouvrages reconnus comme de précieux outils d’enseignement et d’apprentissage par la communauté des pairs et de nombreuses cohortes d’étudiants de l’Université Laval, et également par plusieurs institutions du réseau universitaire francophone du Québec, du Canada, de quelques pays d’Afrique et d’Haïti. Le professeur Moisset a su mener beaucoup de ses étudiants de 1er cycle à poursuivre leurs études au niveau supérieur. Ils sont très nombreux à avoir obtenu leurs diplômes de maîtrise et de doctorat sous sa supervision. Il a également participé à de multiples comités de thèse et a été en maintes occasions invité à être membre de jurys de thèse tant à l’Université Laval que dans d’autres universités.

En recherche, deux étapes marquent le parcours du professeur Moisset. En premier lieu, ses travaux ont porté surtout sur diverses problématiques liées à la gestion scolaire. En second lieu, au début des années 1990, sa recherche s’est consolidée par l’adjonction de la dimension de changement et de réforme en milieu de l’éducation et de la composante socio et ethnoculturelle. Les activités du professeur Moisset ont donné lieu à de multiples communications dans des colloques nationaux et internationaux, à de nombreux articles dans diverses revues scientifiques et ouvrages collectifs.

Parallèlement, homme d’institution, il a assumé plusieurs fonctions de caractère académique et administratif, au sein du Département, de la Faculté et de l’Université. Son rayonnement s’est étendu largement au-delà de l’Université, au Québec et au Canada, où il a été évaluateur de plusieurs projets dans le cadre de demandes de subvention à des organismes tels que le FCAR et le CRSH, de nombreuses propositions d’articles soumises à la plupart des revues scientifiques québécoises et canadiennes en éducation, études du développement et études africaines. À l’extérieur du Canada, le professeur Moisset a été invité à participer à de multiples missions de recherche et de consultation dans le cadre de projets de coopération au Maroc, en Tunisie, au Congo-Brazzaville et particulièrement en Haïti, son pays natal, dont il a été fait en 2008 consul honoraire à Québec.

L’Université Laval est fière d’honorer aujourd’hui le professeur Jean-Joseph Moisset en le nommant professeur émérite.

www.ulaval.ca