Notre université

Première université francophone d'Amérique, l'Université Laval tire sa force de l'expérience et du dynamisme qui la caractérisent.

 
 

Marc R. Laverdière, Faculté des sciences de l'agriculture et de l'alimentation

Après un début de carrière comme chercheur à Agriculture et Agroalimentaire Canada, le professeur Marc R. Laverdière a été engagé en 1985 à l’Université Laval. De 1985 à 1988, il a dirigé le Département des sols (fusionné par la suite au Département de génie rural pour former le Département des sols et génie agroalimentaire). De 1991 jusqu’à sa retraite en 2006, le professeur Laverdière a été professeur titulaire en conservation des sols et de l’eau à ce département.

Il a apporté de remarquables contributions à la Faculté des sciences de l’agriculture et de l’alimentation (FSAA), autant en enseignement qu’en recherche. Depuis 1985, il a enseigné et participé à de nombreux cours aux trois cycles. Son cours en conservation des sols a toujours été très apprécié des étudiants du 1er cycle. En plus de son enseignement, le professeur Laverdière a dirigé les travaux de recherche de 49 étudiants inscrits aux cycles supérieurs. À titre de professeur associé, il encadre présentement les travaux de deux étudiantes (une à la maîtrise et une au doctorat).
 
En recherche, le professeur Laverdière, depuis 1987, a toujours détenu une subvention dite « Dépenses courantes » (À la découverte), et ce, jusqu’à sa retraite. Il a été bénéficiaire de plusieurs subventions de recherche à titre de demandeur principal ou encore de collaborateur au sein de demandes d’équipes telle Éco-recherche financées à la hauteur de 2,4 M$ par le CRSNG-CRSH et CRAM pour étudier les impacts de l’agriculture intensive dans Portneuf. Détenteur de subventions CSRNG-stratégique et de FCAR-IRDA, il a aussi collaboré dans plusieurs demandes auprès d’organismes subventionnaires reconnus avec des chercheurs de l’Université de Sherbrooke, de l’INRS-Eau et du Collège Macdonald de l’Université McGill, pour n’en mentionner que quelques-uns. Il a également siégé sur plusieurs comités examinateurs d’universités québécoises et canadiennes. Membre de plusieurs comités d’évaluation de projets pour divers organismes, dont le CRSNG, FQRNT, AAC, CORPAQ, Marc R. Laverdière a toujours été apprécié pour son expertise, sa compétence et son intégrité.
 
Le professeur Laverdière est l’auteur ou le co-auteur de près de 100 publications scientifiques et de chapitres de travaux collectifs, ainsi que d’au-delà de 100 présentations scientifiques, rapport et autres documents. À l’Université Laval, ce professeur et chercheur de haut niveau a connu une remarquable carrière, qu’il poursuit toujours à l’Institut de recherche et de développement en agroenvironnement (IRDA) avec lequel la FSAA a beaucoup de liens de collaboration. Le professeur Laverdière est reconnu comme un des meilleurs experts dans les domaines de la conservation et de l’utilisation des sols à l’échelle nationale et internationale. Par son enseignement, il a contribué à la formation de plus de la moitié des agronomes présentement au Québec, et par sa recherche, il a contribué à la formation de chercheurs de haut calibre et à l’avancement des connaissances dans un domaine de grande pertinence sociale. Il a donc fait rayonner l’Université Laval de façon constante et importante durant toute sa carrière de professeur.

L’Université Laval est fière d’honorer aujourd’hui le professeur Marc R. Laverdière en le nommant professeur émérite.

www.ulaval.ca