Notre université

Première université francophone d'Amérique, l'Université Laval tire sa force de l'expérience et du dynamisme qui la caractérisent.

 
 

Jean-Pierre Bouchard, Faculté de médecine

Neurologue réputé, chercheur émérite et clinicien novateur, le docteur Jean-Pierre Bouchard a récemment été nommé «Fellow» de l’American Academy of Neurology.

Jean-Pierre Bouchard a obtenu son doctorat à l’Université Laval en 1965, puis a complété sa formation en médecine et en neurologie à l’Hôpital de l’Enfant-Jésus et à l’Université de Toronto. Pendant son séjour dans la ville-reine, il consacre deux années à la recherche sur la pathologie des maladies neuromusculaires au Banting Institute. En 1971, Jean-Pierre Bouchard reçoit sa certification en neurologie du Collègue des médecins du Québec et du Collègue royal des médecins et chirurgiens du Canada. La même année, il devient professeur adjoint au Département de médecine de l’Université Laval. Il est agréé en 1976, et titularisé en 1985.

Le docteur Bouchard accepte, au milieu des années quatre-vingt, la responsabilité du cours de premier cycle « Système nerveux » (apprentissage par problèmes), responsabilité qu’il assumera jusqu’à son départ à la retraite, en 2006. En outre, il s’engage activement dans la réforme du programme de formation spécialisée en neurologie et devient, en 1981, le tout premier vice-doyen aux affaires cliniques de la Faculté de médecine (poste qu’il occupera jusqu’en 1985). Parallèlement à ses activités d’enseignement, le docteur Jean-Pierre Bouchard mène d’importantes activités de recherche.

Depuis la fin des années soixante-dix, les recherches cliniques du docteur Bouchard portent en grande partie sur l’ataxie spastique récessive de Charlevoix-Saguenay. C’est d’ailleurs aux termes de 25 années de travail acharné qu’il réussit à localiser, en l’an 2000, avec l’aide de chercheurs québécois, américains et suédois, le gène responsable de cette maladie. La découverte a fait non seulement l’objet d’une publication dans Nature Genetics, mais elle est sélectionnée parmi les dix découvertes de l’année par le magazine Québec-Sciences (L’Ataxie démasquée). Tout au long de sa carrière, le docteur Bouchard recevra plusieurs prix, hommages et titres honorifiques.

Le docteur Bouchard conduit également des recherches cliniques sur le gène de la dystrophie musculaire oculopharyngé, la dystrophie musculaire de Duchenne, la sclérose latérale amyotrophique et la sclérose en plaques. Ses recherches génèrent de nombreuses publications, dont 6 dans Nature Genetics (deux en 2007/2008). À ce jour, le docteur Jean-Pierre Bouchard a publié plus de 300 abrégés, articles ou chapitres d’ouvrages, dont plus de 25 sur l’ataxie spastique récessive de Charlevoix.

Clinicien très actif, le docteur Jean-Pierre Bouchard participe, au milieu des années 80, à la fondation du Groupe d’intervention sur les maladies héréditaires de Charlevoix. En 1990, il met en place la Clinique multidisciplinaire des maladies neuromusculaires de Charlevoix, clinique dont il est titulaire depuis 1998. Récemment, le docteur Bouchard participait à l’exercice de planification stratégique et à la Journée plénière du Département de médecine de la Faculté.
L’Université Laval et la Faculté de médecine sont heureux de saluer l’ensemble de l’œuvre du docteur Jean-Pierre Bouchard en lui octroyant le titre de professeur émérite.

www.ulaval.ca