Notre université

Première université francophone d'Amérique, l'Université Laval tire sa force de l'expérience et du dynamisme qui la caractérisent.

 
 

Renée Cloutier, Faculté des sciences de l'éducation

Dr en sociologie, Madame Renée Cloutier a fait partie du corps professoral de l’Université Laval de 1976 à 2006. Elle a été la première femme à joindre le Département d’administration et politique scolaires (aujourd’hui Département des fondements et pratiques en éducation), où elle a été nommée professeure titulaire en 1985. «Sa carrière professorale», écrit le directeur du département,  «a procédé d'une vocation assumée avec bonheur et a été un sacerdoce particulièrement riche et fructueux pour le bénéfice de ses étudiants et étudiantes».

Les enseignements et les recherches de la professeure Cloutier se sont déclinés autour de deux pôles: les études féministes en sciences sociales appliquées à l’éducation et l’enseignement supérieur. Renée Cloutier a développé plusieurs cours aux trois cycles d’enseignement. Très appréciée de ses étudiantes et étudiants, à la fois pour sa rigueur et son ouverture, elle a dirigé ou codirigé quarante mémoires et thèses, dont plusieurs ont reçu des prix. Elle a en outre codirigé, avec Jean Moisset et Roland Ouellet, le manuel Analyse sociale de l’éducation (Boréal Express, 1983), incontournable dans la formation de dizaines de cohortes d’étudiants d’universités francophones du Québec, du Canada, de l’Afrique et d’Haïti.

Du côté de la recherche, madame Cloutier a fait œuvre de pionnière en analysant les inégalités entre les femmes et les hommes sous l’angle des rapports sociaux. L'enjeu des relations entre les femmes, l'école et la société a été au cœur de ses préoccupations et de ses recherches. Elle s’est aussi intéressée aux politiques d’accessibilité en enseignement supérieur en participant à de vastes chantiers de recherche multidisciplinaire qui ont eu une portée nationale et internationale. Elle a fait connaître ses travaux par l’intermédiaire de nombreuses publications et communications scientifiques au pays et à l’étranger. Elle a aussi contribué au rayonnement de l’Université Laval en tant que chercheuse invitée au Center for Studies in Higher Education de la University of California à Berkeley et au Laboratoire de sociologie et d’économie du travail à Aix-en-Provence.

Madame Renée Cloutier est membre fondatrice du Groupe de recherche multidisciplinaire féministe à l’Université Laval et de l’Université féministe d’été; elle a également été présidente du comité directeur de la Chaire Claire-Bonenfant sur la condition des femmes. Dans le domaine de l’enseignement supérieur, elle est toujours membre des comités consultatif et scientifique du Consortium d’animation sur la persévérance et la réussite en enseignement supérieur au Québec. Elle s’est également investie dans l’édition de revues scientifiques telles Recherches féministes et La revue canadienne d’enseignement supérieur. Très engagée dans la communauté universitaire, Madame Cloutier est toujours active au sein de son département et s’est vue décerner le titre de première membre émérite de la Communauté de recherche et d’entraide en éducation de la Faculté des sciences de l’éducation de l’Université Laval.

L'Université Laval et la Faculté des sciences de l’éducation sont fières d'honorer cette professeure et chercheuse respectée en lui conférant le titre de professeure émérite.


www.ulaval.ca