Notre université

Première université francophone d'Amérique, l'Université Laval tire sa force de l'expérience et du dynamisme qui la caractérisent.

 
 

Bogumil Jewsiewicki Koss, Faculté des lettres

Historien hors du commun, le professeur Bogumil Koss est un spécialiste de l'Afrique centrale francophone et des usages sociaux de la mémoire.

La carrière du professeur Koss commence en Pologne où il termine une maîtrise en ethnographie (1964) et un doctorat ès lettres (1968). De 1968 à 1976, il enseigne en République démocratique du Congo, puis immigre au Canada et devient, en 1977, professeur adjoint au Département d’histoire de l’Université Laval. Il sera agrégé en 1980 et titularisé en 1985. Cinq ans plus tard, il devient membre associé du Centre interuniversitaire de recherche sur les lettres, les arts et les traditions (CÉLAT). De 2002 à 2008, il dirige la Chaire de recherche du Canada en histoire comparée de la mémoire. Il prend sa retraite de l’enseignement en 2009, mais poursuit ses activités à titre de professeur-chercheur, de membre du CÉLAT et de commissaire d’expositions.

La production scientifique de monsieur Bogumil Koss est imposante: en quatre décennies, il a prononcé pas moins de 250 communications, a organisé ou participé à l’organisation d’une centaine de colloques ou de journées d’étude, a signé un nombre considérable de livres, de chapitres et d’articles pour des éditeurs de renommée internationale, et a dirigé ou codirigé plusieurs numéros de revues spécialisées. Ses écrits lui ont mérité des distinctions prestigieuses, tels la médaille Marius-Barbeau, octroyée par l’Association canadienne d’ethnologie et de folklore, la bourse Killam, du Conseil des arts du Canada, un doctorat honoris causa de l’Université de Bucarest et la reconnaissance officielle de nombreuses associations d’études africaines au Canada et aux États-Unis. Deux ouvrages récents lui rendent hommage: Images, mémoires et savoirs. Une histoire en partage avec Bogumil Koss, publié à Paris en 2009, et Crossing Memories: Slavery and African Diaspora, paru aux États-Unis en 2011.

La contribution de monsieur Koss au développement du Département d’histoire de l’Université Laval et à la formation de jeunes intellectuels nord-américains, européens et africains est toute aussi imposante. Le professeur Koss a notamment mis sur pied un programme permettant à des enseignants et chercheurs congolais de préparer et soutenir une thèse de doctorat à l’Université Laval. Il a aussi mis sur pied, en collaboration avec l’Université Laval, la maîtrise en mémoire et patrimoine à l’Université d’État d’Haïti, et créé, avec Philippe Joutard, un séminaire consacré à l’histoire comparée de la mémoire à l’École des hautes études en sciences sociales. Il a également représenté l’Université Laval à l’École doctorale francophone en sciences humaines et sociales pour l’Europe centrale et orientale en collaboration avec l’Agence universitaire de la Francophonie. Enfin, il a supervisé 77 mémoires de maîtrise et 53 thèses de doctorat, dont 40 à l’Université Laval.

Chercheur et professeur aux qualités exceptionnelles, monsieur Bogumil Jewsiewicki fait honneur au Département d’histoire, à la Faculté des lettres et à notre communauté universitaire. C’est avec fierté et reconnaissance que l’Université Laval lui octroie aujourd’hui sa plus haute distinction: le titre de professeur émérite.

www.ulaval.ca