Notre université

Première université francophone d'Amérique, l'Université Laval tire sa force de l'expérience et du dynamisme qui la caractérisent.

 
 

Edwin Bourget, Faculté des sciences et de génie

Chercheur hors pair en écologie marine et administrateur de grande envergure, le professeur Edwin Bourget a contribué à modeler le paysage universitaire et entrepreneurial du Québec.

Très jeune, Edwin Bourget savait ce qu’il voulait faire de sa vie: explorer le monde marin, sa faune et sa flore. Il commença par faire des études de baccalauréat et de maîtrise à l’Université Laval avant d’aller poursuivre sa formation en Angleterre, où il obtient un doctorat en biologie marine de l’Université de Wales en 1974. Rentré au pays, il est engagé comme professeur adjoint au Département de biologie de l’Université Laval en 1976, et est agrégé en 1980. De façon exceptionnelle, il accède au rang de professeur titulaire quatre ans plus tard, soit en 1984, alors qu’il est déjà engagé dans l’administration de l’Université. Il occupe le poste de vice-recteur à la recherche et à la création de l’Université Laval lorsqu’il prend sa retraite, le 30 juin 2010. Depuis, Edwin Bourget poursuit ses activités comme mentor auprès d’entreprises innovantes en démarrage et comme ambassadeur de la Boîte à science, un organisme de promotion des sciences et technologies auprès des jeunes.

Élu à deux reprises «professeur étoile» de la Faculté des sciences et de génie, Edwin Bourget a formé un nombre impressionnant d’étudiants et d’étudiantes, ainsi qu’une quarantaine d’étudiants aux cycles supérieurs et une douzaine de stagiaires postdoctoraux. À tous, il a voulu transmettre cette conviction: les frontières entre les disciplines n’existent pas. Cette idée maîtresse a conduit le chercheur Edwin Bourget à travailler avec des spécialistes de diverses disciplines. Ses travaux de recherche en écologie des invertébrés littoraux, d’une grande originalité, ont été publiés dans les revues internationales les plus prestigieuses dans les domaines de l’écologie marine et de l’océanographie. La qualité et la portée scientifique de ses recherches lui ont valu la reconnaissance de l’Acfas qui, en 1996, lui remet le prix Michel-Jurdant en environnement.

Parallèlement à ses fonctions de professeur et de chercheur, Edwin Bourget assume des fonctions administratives, d’abord comme secrétaire général du Groupe interinstitutionnel de recherches océanographiques du Québec (Océan-Québec), puis directeur du Département de biologie et vice-doyen à la recherche à la Faculté des sciences et de génie. En 2001, il accepte le poste de vice-recteur à la recherche à l’Université de Sherbrooke, poste qu’il quittera en 2007 pour revenir à l’Université Laval, dans les fonctions de vice-recteur à la recherche et à la création. Avec son équipe, il repense alors les politiques d’encadrement des activités de recherche et création, et crée trois bureaux aux missions complémentaires: le Bureau de liaison entreprise-université, le Bureau des chaires - unique en milieu universitaire canadien - et le Bureau de la recherche et de la création. L’initiative la plus ambitieuse de son mandat reste le lancement du Programme pour l’avancement de l’innovation et de la recherche, programme unique en Amérique du Nord, qui lui vaut le titre de Lauréat de la semaine Le Soleil-Radio-Canada. Deux ans et demi après son lancement, 26 nouvelles chaires ont déjà été créées, pour des investissements totaux de plus de 125 M$.

Toutes ces réalisations font la preuve de la sincérité et de l’ampleur de l’engagement d’Edwin Bourget envers l’Université Laval et la société québécoise dans son ensemble. C’est donc avec un profond sentiment de reconnaissance et de fierté que l’Université Laval lui octroie le titre de professeur émérite.

www.ulaval.ca