Notre université

Première université francophone d'Amérique, l'Université Laval tire sa force de l'expérience et du dynamisme qui la caractérisent.

 
 

Andrée Boisclair, Département de psychopédagogie

Crédit: Marc Robitaille

Fondatrice de l’École oraliste de Québec pour enfants sourds, la professeure Andrée Boisclair a apporté une contribution exceptionnelle au champ de l’adaptation scolaire, s’imposant comme une figure innovatrice dans le monde de l’éducation au Québec comme ailleurs dans le monde.

Faire école dans le monde de l’éducation

Il est exceptionnel que des travaux de recherche universitaire trouvent leur application la plus directe et la plus concrète dans la création d’une toute nouvelle école destinée à une clientèle habituellement sous-scolarisée. Cette exception a assuré la cohérence de la carrière universitaire remarquable de la professeure et chercheuse Andrée Boisclair, qui a changé la vie de nombre d’enfants sourds ou malentendants en leur permettant d’intégrer ou de réintégrer avec succès le milieu scolaire et de faire des études avancées. Mais il fallait d’abord les considérer comme des personnes, et non simplement comme des handicapés, et démontrer que le taux élevé d’analphabétisme fonctionnel chez les personnes sourdes n’était pas dû à un déficit biologique (croyance nourrie trop longtemps par les statistiques), démonstration faite par les travaux menés par la professeure Boisclair. Il fallait aussi accroître les chances de réussite de ces enfants en les situant dans des contextes pédagogiques préservant la complexité des objets de savoir et en leur permettant d’acquérir de nombreuses connaissances et habiletés conceptuelles, langagières et sociales. Et c’est dans ce but précis que la professeure Boisclair a créé le Groupe de recherche en intervention auprès de l’enfant sourd, puis fondé l’École oraliste de Québec pour enfants sourds avec une équipe engagée. Aujourd’hui, l’École oraliste est reconnue au Québec comme à l’étranger pour la qualité de la formation offerte aux enfants sourds ou malentendants. Lieu d’application des concepts et des méthodes mises au point par la professeure Boisclair et l’équipe de recherche, elle est aussi devenue un véritable lieu de formation et de recherche en pédagogie et en adaptation scolaire d’envergure internationale.

La professeure Boisclair a osé emprunter des chemins peu fréquentés afin d’élaborer un modèle d’intervention développementale auprès des jeunes sourds ou malentendants qui a donné naissance à une pédagogie véritablement adaptée à leurs besoins. Impliquant généreusement ses étudiants des 2e et 3e cycles dans ses travaux, Andrée Boisclair a assuré une relève à la recherche qualitative en éducation, en plus de former nombre de professeurs et de conseillers pédagogiques. Reconnue comme une grande bâtisseuse dans le monde de l’éducation, elle a été honorée lors des célébrations du 400e anniversaire de Québec (2008), aux côtés de pionnières comme Marie Rollet ou Marie Guyart.

 

Recrutée comme professeure adjointe au Département de psychopédagogie de l’Université Laval en 1974, Andrée Boisclair a obtenu son agrégation en 1978 et sa titularisation en 1991. Elle a pris sa retraite en septembre 2009. Entretemps, la professeure Boisclair a assumé la direction du Département de psychopédagogie (1979-1980), puis la direction des programmes d’études avancées en psychopédagogie (1982-85). En 2002, la professeure Boisclair a fondé l’École oraliste de Québec pour enfants sourds, et elle en assume depuis la direction pédagogique.

www.ulaval.ca