Notre université

Première université francophone d'Amérique, l'Université Laval tire sa force de l'expérience et du dynamisme qui la caractérisent.

 
 

Marcel Lebel, Faculté de médecine

Crédit: Marc Robitaille

Scientifique réputé sur la scène internationale, Marcel Lebel est une des figures marquantes de la néphrologie dans le domaine de l'hypertension artérielle au Québec.

Un engagement de tous les instants

Chercheur-clinicien réputé et enseignant apprécié de ses étudiants, Marcel Lebel a œuvré pendant 38 ans au sein du Département de médecine de l’Université Laval, où il a contribué à la formation de nombreux étudiants en recherches clinique et fondamentale et supervisé de façon continue des résidents en médecine interne et en néphrologie. En 2010 et 2011, sa contribution à la formation d’une relève de qualité dans la région de Québec a été soulignée à deux reprises, d’abord par le Club de recherches cliniques du Québec, qui a octroyé à Marcel Lebel le titre de Mentor scientifique de l’année 2010, puis par la Faculté de médecine de l’Université Laval, qui lui a décerné son prix Carrière afin de saluer la qualité de son implication auprès de ses étudiants et collègues du Département de médecine. De plus, afin de faciliter le recrutement et l'établissement de nouveaux chercheurs en néphrologie, il a créé, en collaboration avec la Fondation de l'Université Laval et Amgen Canada, la Chaire de recherche en néphrologie Amgen.

Marcel Lebel a été un des premiers néphrologues au Québec à mener de front une carrière de chercheur et de clinicien. Sa carrière s’est déroulée à L'Hôtel-Dieu de Québec du Centre hospitalier universitaire de Québec (CHUQ), où il a établi le premier laboratoire de recherche en hypertension et en néphrologie de la capitale. Il y a mené des activités de recherche intense sur l’hypertension artérielle primaire et secondaire, et plus particulièrement sur l’augmentation de la pression sanguine associée à la thérapie de remplacement par l’érythropoïétine en insuffisance rénale. Il s’est également engagé dans le développement de sa Faculté et dans celui d’organismes de recherche en acceptant d’importantes tâches de gestion: il a notamment dirigé l’Unité de recherche clinique de l’Hôtel-Dieu de Québec de 1987 à 1999, présidé la Société canadienne de néphrologie (1991-1993) et Hypertension Canada (2004-2006), assumé la direction du programme NET des IRSC (2002-2007), dirigé l’axe « Métabolisme, santé vasculaire et rénale » du CHUQ (2004-2008), et œuvré à la Fondation canadienne du rein à titre de membre du conseil, de conseiller scientifique, et de mentor du programme national de formation scientifique et d'encadrement des chercheurs.

En 2003, Marcel Lebel devenait Fellow de l’American Heart Association; en 2007, il recevait le prix Reconnaissance de la Société québécoise d’hypertension artérielle; en 2008, la Fondation canadienne du rein lui remettait le prix du Fondateur alors qu’Hypertension Canada lui décernait son prix Reconnaissance; en 2012, c’était au tour de la Société québécoise d’hypertension artérielle d’honorer Marcel Lebel, alors que ce dernier concluait sa carrière en publiant, en collaboration avec un groupe de recherche américain, un article sur le syndrome de Gordon dans la prestigieuse revue Nature.

 

Diplômé de l'Université Laval, de l'Institut de recherches cliniques de Montréal et de l'Université de Glasgow, en Écosse, le docteur Marcel Lebel a été nommé professeur adjoint à la Faculté de médecine en 1974, a été agrégé en 1986, puis a été promu au rang de professeur titulaire en 1990. En juin 2012, il a mis un terme à 38 années de vie universitaire en prenant officiellement sa retraite.

www.ulaval.ca