Notre université

Première université francophone d'Amérique, l'Université Laval tire sa force de l'expérience et du dynamisme qui la caractérisent.

 
 

Michel Roy, Faculté de médecine

Crédit: Marc Robitaille

Pionnier nord-américain des méthodes chirurgicales minimalement invasives, Michel Roy a montré au reste de l'Amérique du Nord qu’une petite équipe francophone pouvait influencer positivement la médecine.

Faire progresser la médecine et les soins de santé à la population

Professeur et chercheur réputé ici comme à l’étranger, clinicien et gestionnaire de grande envergure, Michel Roy porte de multiples chapeaux, mais un de ceux qui lui vont le mieux est celui de pionnier des nouvelles technologies chirurgicales en laparoscopie oncologique et en chirurgie radicale vaginale en Amérique du Nord. De fait, de ce côté-ci de l’Atlantique, Michel Roy a été le premier gynécologue-oncologue à pratiquer la trachélectomie radicale du col utérin assistée par laparoscopie, technique innovatrice et minimalement invasive qui permet de traiter certains cancers tout en préservant la fertilité des femmes. Il a ainsi non seulement posé un geste de portée internationale, mais il a aussi et surtout changé la vie de dizaines de femmes en leur permettant d’enfanter malgré un cancer du col de l’utérus. Une de ses patientes fut d’ailleurs la première Nord-Américaine à donner naissance après une telle intervention. De plus, Michel Roy a largement contribué à la promotion de cette technique, notamment en formant ses collègues du service de gynéco-oncologie de L’Hôtel-Dieu de Québec, qui compte maintenant près d’une centaine de naissances chez des patientes cancéreuses traitées par trachélectomie radicale vaginale.

Michel Roy a également apporté une contribution remarquable à la prévention du cancer du col utérin en participant très activement aux travaux de comités nationaux visant l’instauration d’un programme organisé de dépistage et celle d’un registre central dans la province. Il s’est également distingué comme gestionnaire à la tête du Département d’obstétrique et de gynécologie de la Faculté de médecine, de la division oncologie-gynécologie. Membre fondateur de la Société de gynécologie-oncologie du Canada en 1979, il a été membre de son comité de direction jusqu’en 1988. Il a siégé au conseil de direction de la Société internationale d’oncologie gynécologique pendant 5 ans. Michel Roy a également présidé la Société canadienne des colposcopistes de 1992 à 1994), le Regroupement des gynécologues oncologues du Québec de 2005 à 2008, et la Société internationale pour l’étude des maladies vulvaires. Ses qualités d’enseignant ont été reconnues par les étudiants, les résidents et ses pairs, qui lui ont accordé le prix d’excellence de l’International Papillomavirus Society, les médailles du Président de la Société des obstétriciens et gynécologues du Canada et de la Société de gynécologie oncologique du Canada, le prix Sirius du CHUQ, et les mentions Mentor de l’année du Collège royal du Canada ainsi que Professeur par excellence du Council on Resident Education in Obstetrics and Gynecology et de l’Association des professeurs d’obstétrique et gynécologie du Canada. Enfin, Michel Roy a été un des deux coprésidents d’honneur du Congrès international EUROGIN, tenu en Italie en novembre 2013.

Michel Roy a été embauché comme professeur adjoint à l’Université Laval en mars 1976. Agrégé en juin 1981, il a été nommé professeur titulaire en juin 1985. Officiellement, il a pris sa retraite le 1er septembre 2012, mais il poursuit ses activités au sein de la Faculté de médecine à titre de professeur titulaire de clinique et au sein du Centre hospitalier universitaire de Québec comme gynécologue-oncologue.

www.ulaval.ca