Notre université

Première université francophone d'Amérique, l'Université Laval tire sa force de l'expérience et du dynamisme qui la caractérisent.

 
 

André Gosselin, Faculté des sciences de l'agriculture et de l'alimentation

Horticulteur, agronome, professeur et entrepreneur, André Gosselin a contribué de manière remarquable à l'enseignement et à la recherche dans le domaine de l'horticulture au Québec. Il a cofondé Les Fraises de l'île d'Orléans, Les Serres du Saint-Laurent (marque Savoura), le Centre de recherche en horticulture (CRH), le pavillon Envirotron de l'Université Laval, l'Institut sur la nutrition et les aliments fonctionnels (INAF) et Nutra Canada. Ces entreprises et unités de recherches universitaires performantes ont permis la création de plus de 1 000 emplois au Québec.

Père de Guillaume, de Jeanne et de David et conjoint de Linda Gaudreau, André Gosselin a été élevé sur une ferme horticole à Saint-Laurent-de-l'Île-d'Orléans. Il fréquente l'Université de Guelph et l'Université Laval, où il obtient un baccalauréat en bio-agronomie (1979). Après un stage à l'Université de Californie, il termine à l'Université Laval un doctorat en biologie végétale (1983), sous la direction du Dr Marc J. Trudel.

Expertise reconnue

Embauché à l'Université Laval en 1984, André Gosselin a été nommé professeur titulaire en 1994. Il a pris sa retraite en 2016. Il a également occupé le poste de premier directeur du Centre de recherche en horticulture (CRH), de directeur du Département de phytologie et de doyen de la Faculté des sciences de l'agriculture et de l'alimentation de l'Université Laval. Au cours de sa carrière universitaire, le professeur Gosselin a dirigé ou codirigé les travaux de plus de 100 étudiants-chercheurs à la maîtrise, au doctorat ou au postdoctorat. Lui et son équipe ont publié plus de 500 articles et communications scientifiques. Son implication au sein du CRH et de l'Institut sur la nutrition et les aliments fonctionnels (INAF) a contribué au rayonnement de l'Université Laval dans les milieux horticole et agroalimentaire, tant au Québec qu'à l'international.

Leadership national et international

Ses recherches scientifiques effectuées dans le cadre de partenariats multidisciplinaires public-privé ont permis de valoriser l'électricité du Québec qui permet la culture des légumes en serre pendant l'hiver, d'utiliser les biomasses des tourbières québécoises pour la production hors-sol des petits fruits et de créer de nouvelles sélections génétiques de fraisiers et de framboisiers riches en antioxydants. Ces recherches ont donné lieu au développement de plusieurs ingrédients bio dont les effets positifs sur la gestion du glucose sanguin, la mémoire et la prévention des infections urinaires ont été démontrés par des études cliniques. Elles ont également contribué à l'amélioration des biotechnologies de production de vaccins grâce aux végétaux. Finalement, les retombées des recherches du professeur Gosselin ont favorisé l'emploi de technologies respectueuses de l'environnement, tels le compostage, le recyclage et les biopesticides.

La carrière d'André Gosselin a été saluée par plusieurs marques de reconnaissance, dont le titre de commandeur de l'Ordre du Mérite agronomique, le prix Lionel-Boulet (Prix du Québec), le titre de Grand diplômé de l'Université Laval, le titre de fellow de la Société américaine des sciences horticoles et, récemment, le titre de chevalier de l'Ordre national du Québec. André Gosselin appuie Centraide, Moisson Québec, Les Diabétiques de Québec, La Fondation de l'Université Laval, le Parc maritime de Saint-Laurent, Éducaide et plusieurs organisations caritatives. Nous saluons aujourd'hui son parcours!

www.ulaval.ca