Notre université

Première université francophone d'Amérique, l'Université Laval tire sa force de l'expérience et du dynamisme qui la caractérisent.

 
 

Hani Antoun, Faculté des sciences de l'agriculture et de l'alimentation

Hani Antoun est reconnu comme un des plus grands experts dans le domaine de la microbiologie des sols à l'échelle nationale et internationale. Soucieux de la qualité de la formation et grâce à de nombreuses subventions de recherche obtenues individuellement ou en équipe, il a doté son laboratoire d'équipements scientifiques à la fine pointe de la technologie. Les recherches fondamentales menées par le professeur Antoun ont permis de développer de nouveaux biofertilisants pour répondre aux besoins en phosphore des plantes. En 2013, il s'est vu décerner le prix honorifique Auguste-Scott par l'Association québécoise de spécialistes en sciences du sol en reconnaissance de ses réalisations et de sa contribution majeure à l'avancement de la science du sol au Québec. 

Implication enrichissante

Embauché en 1980, le professeur Antoun a consacré 34 années de sa carrière à promouvoir l'enseignement et la recherche à l'Université Laval dans le domaine de la microbiologie des sols, particulièrement dans l'étude des interactions bénéfiques plantes-sols-microorganismes. Il a joué un rôle essentiel dans le développement des programmes de 2e et de 3e cycle en microbiologie agricole, dont il a été directeur de 1989 à 2007. Il a également été membre du conseil de la Faculté des études supérieures et postdoctorales de 1996 à 1999 et directeur du Département des sols et de génie agroalimentaire de 2007 à 2011. En enseignement, il a élaboré du matériel pédagogique fort pertinent et il a donné des cours magistraux aux trois cycles de formation qui visant, entre autres à démontrer que le sol est un organisme vivant et que l'on peut utiliser les microorganismes bénéfiques du sol pour développer des fertilisants biologiques nécessaires à la production agricole en mode biologique, dans un contexte de développement durable. Son enseignement a aussi permis d'expliquer comment diminuer l'impact environnemental de l'agriculture traditionnelle en contrôlant les microorganismes responsables de la production des gaz à effet de serre et ceux qui améliorent les propriétés physiques et biochimiques du sol.

De 1980 à 2018, il a obtenu sans interruption la subvention individuelle du CRSNG «À la découverte» pour l'originalité, la créativité et l'innovation de ses programmes de recherche, l'excellence de ses réalisations et sa contribution à la formation de personnel hautement qualifié. Il a d'ailleurs encadré 67 étudiants de 2e et de 3e cycle à titre de directeur ou de codirecteur de recherche. Ses anciens étudiants diplômés occupent des postes importants en recherche et développement et en enseignement dans l'industrie, dans des gouvernements ou dans des universités.

Hani Antoun a été professeur et conférencier invité dans plusieurs universités et lors de congrès au Canada et à l'international. Au total, il a écrit 121 articles scientifiques et chapitres de livres, et il a présenté 150 communications scientifiques. Il a présidé les comités organisateurs de plusieurs congrès internationaux présentés à Québec. Tout au long de sa carrière, par son implication et sa passion, il a grandement contribué au rayonnement de l'Université Laval et à la visibilité du Québec dans son domaine d'expertise.

www.ulaval.ca