Notre université

Première université francophone d'Amérique, l'Université Laval tire sa force de l'expérience et du dynamisme qui la caractérisent.

 
 

Léon-Étienne Parent, Faculté des sciences de l'agriculture et de l'alimentation

Léon-Étienne Parent a profondément marqué les sciences agronomiques en développant des concepts innovants. Depuis 1985, il a élaboré un programme de recherche ambitieux et original relié à la qualité des sols et des engrais organo-minéraux. La vision écologique de l'agriculture chez l'agronome ainsi que le développement d'entreprises québécoises en technologies agroenvironnementales sont fortement soutenus par les résultats de ses travaux. Les plus importants s'inscrivent dans le cadre d'un programme de recherche portant sur le phosphore. Plusieurs réseaux d'agriculteurs et clubs environnementaux ainsi que des acteurs des secteurs public et privé ont d'ailleurs été impliqués dans ses projets reliés à la gestion du phosphore dans le milieu rural.

Le professeur Parent a commencé sa carrière comme chercheur en fertilisation des sols et en nutrition minérale des cultures maraîchères à Agriculture et Agroalimentaire Canada en 1979. Il s'est joint à l'Université Laval en 1985, où il a enseigné les cours de fertilisation des sols et de relations sol-plante en fertilité. Il a développé des cours de formation continue en gestion des agroécosystèmes et des cours destinés aux agronomes. Il a encadré 66 étudiants à la maîtrise, 26 étudiants au doctorat, 9 chercheurs postdoctoraux et 7 stagiaires aux cycles supérieurs. Il a également participé comme agronome et expert de l'Université Laval à des missions en Chine, au Chili, en Inde et au Brésil.

Des avancées bénéfiques


Les réalisations de Léon-Étienne Parent incluent 174 articles, livres et chapitres de livres, 200 communications scientifiques et 9 brevets. En tant que chercheur principal d'un projet de recherche, il a obtenu des subventions et a consacré ces sources de financement au progrès de l'agriculture ainsi qu'à la protection de l'environnement. Le concept de balances nutritives, qu'il développe depuis 1992, est devenu un standard international pour le diagnostic minéral des tissus végétaux. Le concept agroenvironnemental de saturation des sols en phosphore, qu'il a élaboré en 2000 à partir des analyses de routine en laboratoire, appuie la réglementation environnementale sur la gestion des engrais partout en Amérique du Nord. En 2010, ce concept fut introduit dans le Règlement sur les exploitations agricoles et a mené à la modernisation du  Guide de référence en fertilisation du Centre de référence en agriculture et agroalimentaire du Québec (CRAAQ), ce qui permet au Québec de figurer dans le peloton de tête international en gestion agroenvironnementale des sols. La saisie et la mise à jour des données québécoises sur le dosage des engrais instaurées par le professeur Parent en 2005 font maintenant école et appuient l'agriculture de précision en Amérique du Nord. Les recherches récentes du professeur Parent sur la cinétique fractale de la dynamique du carbone dans les sols visent à quantifier l'effet des pratiques agricoles sur les crédits de carbone et les changements climatiques. En 1996, il a reçu le prix Auguste-Scott de l'Association québécoise de spécialistes en sciences du sol et, en 2016, il fut nommé commandeur de l'Ordre du mérite agronomique de l'Ordre des agronomes du Québec. En 2017, il est devenu le premier membre honorifique du CRAAQ.

Les projets du professeur Parent ont eu un effet déterminant sur la qualité des sols, de l'eau et de l'air dans divers processus naturels et dans les pratiques agricoles. Sa détermination et son engagement méritent d'être applaudis.

www.ulaval.ca