Notre université

Première université francophone d'Amérique, l'Université Laval tire sa force de l'expérience et du dynamisme qui la caractérisent.

 
 

Paul Paquin, Faculté des sciences de l'agriculture et de l'alimentation

Paul Paquin est un leader visionnaire qui a su marquer les milieux laitier et bioalimentaire. Embauché en 1985 comme professeur adjoint au Département des sciences des aliments de l'Université Laval, le professeur Paquin a été nommé professeur agrégé en 1990. En 1994, il devenait professeur titulaire, poste qu'il a occupé jusqu'à sa retraite en 2015.

Au début de sa fructueuse carrière de 30 ans à l'Université Laval, le professeur Paquin a contribué, avec quatre autres professeurs du Département, à la création du Centre de recherche en sciences et technologie du lait (STELA). De 1985 à 1992, il est devenu le premier directeur de ce centre. Le STELA a pour mission l'avancement des connaissances fondamentales et appliquées sur le lait et les procédés, la formation de chercheurs et de personnel hautement qualifié ainsi que le transfert technologique vers l'industrie laitière. Ce centre est encore aujourd'hui le plus important regroupement de recherche dans le domaine au Canada et jouit d'une reconnaissance nationale et internationale bien établie.

Idées novatrices


Le professeur Paquin est devenu en 1996 le premier titulaire au pays d'une chaire industrielle du Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada (CRSNG) dans le secteur laitier. Ses travaux ont porté sur la valorisation des protéines du petit-lait de fromagerie (lactosérum), considéré jusqu'alors comme un résidu sans véritable utilité économique. Une des retombées de ses recherches est la réincorporation de ces protéines dans la fabrication fromagère. La technologie développée a permis de valoriser le lactosérum et d'en éliminer son rejet dans l'environnement, tout en permettant d'augmenter les rendements fromagers pour les industriels laitiers. Cette technologie est aujourd'hui largement utilisée par les entreprises laitières canadiennes.

Grâce à ses travaux dans le secteur laitier, le professeur Paquin a obtenu une reconnaissance internationale et il a été appelé à représenter le Canada à titre d'expert scientifique à plusieurs comités de la Fédération internationale du lait (FIL). En 2015, il recevait le titre de membre honoraire à vie de FIL Canada «pour son inestimable contribution au progrès de l'industrie laitière canadienne et sa participation aux travaux de FIL Canada et sur la scène internationale».

En 1999, à la suite de l'obtention d'un financement de 17,3 millions de dollars de la Fondation canadienne pour l'innovation (FCI), Paul Paquin devenait directeur-cofondateur de l'Institut sur la nutrition et les aliments fonctionnels (INAF). À ce titre, il a eu à cœur de développer une culture multidisciplinaire et intégrée à une programmation de recherche sur les aliments et la santé. Aujourd'hui, l'INAF est considéré comme un joyau de la recherche dans le secteur de l'alimentation santé et possède un rayonnement au niveau national et international. En 2007, il mettait sur pied le service de soutien à l'innovation de l'INAF, service qui vise à aider les entreprises bioalimentaires dans leur démarche d'innovation. Au-delà de sa carrière universitaire, il a été impliqué dans le démarrage d'entreprises telles Lactotechnologie et Advitech Solution. Encore aujourd'hui, il préside le conseil d'administration d'AG-Bio Centre, un incubateur d'entreprises agroalimentaires et en environnement. Un leader chevronné et infatigable!

www.ulaval.ca