Salle de presse

 
 
 

Le microbiologiste Sylvain Moineau reçoit la médaille Flavelle de la Société royale du Canada

Sylvain Moineau Crédit: Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada

29 septembre 2016

Québec, le 29 septembre 2016 – Le microbiologiste Sylvain Moineau, professeur à la Faculté des sciences et de génie de l’Université Laval, est récipiendaire de la médaille Flavelle 2016 de la Société royale du Canada. Cette distinction, décernée tous les deux ans, récompense un chercheur pour sa contribution remarquable dans le domaine de la biologie au cours de la dernière décennie. La médaille lui sera remise le 18 novembre prochain à Kingston lors du colloque annuel de la Société.

Le professeur Moineau est reconnu internationalement comme l’un des plus éminents spécialistes des bactériophages, des virus qui s’attaquent spécifiquement aux bactéries. Il est titulaire de la Chaire de recherche du Canada sur les bactériophages et curateur de la plus grande collection publique de bactériophages au monde.

Ses travaux sur les interactions entre bactériophages et bactéries ont joué un rôle fondamental dans le développement de la technologie CRISPR, un système de défense immunitaire bactérien dont l’utilisation en tant qu’éditeur de gènes a complètement révolutionné le domaine de la génomique au cours des dernières années. 

Sylvain Moineau et ses collaborateurs ont été les premiers, en 2007, à identifier le rôle de CRISPR en tant que système immunitaire bactérien contre les bactériophages. En 2010, son équipe a été la première à démontrer le mode d'action de CRISPR, qui consiste à sélectionner et à découper des segments d’ADN de bactériophages étrangers puis à les intégrer à des endroits bien précis dans le bagage génétique de la bactérie, la protégeant ainsi contre de futures invasions. 

Ces découvertes ont ouvert la porte à l’utilisation de CRISPR en tant qu’outil d’édition des gènes et ont pavé la voie au développement quasi exponentiel de nouvelles applications pratiques de cet outil dans les domaines des biotechnologies et de la médecine.

Le professeur Moineau, qui est aussi membre régulier du Groupe de recherche en écologie buccale (GREB), figure sur la liste des scientifiques les plus influents au monde dressée par la société d'information stratégique Thomson Reuters.

-30-

Source :

Jean-François Huppé

Relations médias

Université Laval

418 656-7785


www.ulaval.ca