Salle de presse

 
 
 

L’Université Laval, première université canadienne à obtenir le niveau 3 de la certification Campus durable

20 septembre 2011

Québec, le 20 septembre 2011 – L’Université Laval devient la première université canadienne à recevoir le niveau 3 de la certification Campus durable décernée par la Coalition jeunesse Sierra (CJS). L'obtention d'une telle certification est d'autant plus difficile à obtenir dans le cas d'une grande université comme l'Université Laval, en raison du nombre de personnes qui composent sa communauté (quelque 50 000 personnes), de la présence de plus de 35 édifices et maisons, et de la superficie du campus, qui couvre 1,8 km2.

« La certification Campus durable est une reconnaissance importante pour nous. Elle est octroyée par un organisme étudiant pancanadien qui promeut le développement durable au sein des universités. L’attribution du niveau 3 à notre université témoigne de notre engagement à mobiliser les étudiants, les employés et les partenaires pour contribuer ensemble à l’amélioration de notre milieu de vie. Nous restons à l’écoute de la communauté et continuerons d’appuyer ses projets », souligne Éric Bauce, vice-recteur exécutif et au développement.

Parmi les réalisations récentes de l’Université Laval en matière de développement durable, notons l’inauguration, en juin dernier à la forêt Montmorency, du plus long pont arqué à poutres de bois au Québec, premier chantier de construction d'un pont carboneutre au Canada; la première place remportée en 2011 par des étudiants à l’Éco-marathon Shell, une compétition nord-américaine relevée de design de véhicules à faible consommation d’essence. De plus, en septembre 2010 l’Université a obtenu le prix Entreprise vélosympathique de Vélo-Québec, dans la catégorie 1 000 employés et plus, reconnaissant ainsi les efforts qui ont été déployés pour favoriser les déplacements en vélo sur son campus.

Plusieurs autres réalisations verront le jour en matière de développement durable. L’Université Laval continue d’initier de plus en plus d’étudiants du baccalauréat aux enjeux du développement durable, notamment en leur proposant le profil en développement durable, un cheminement complémentaire unique au Canada. Des formations spécialisées sont également en plein essor, par exemple les microprogrammes de deuxième cycle en transport des personnes et en valorisation du territoire. De plus, dans le but de rendre les laboratoires responsables, un programme de remplacement des équipements au mercure est en cours de réalisation.

C’est la deuxième fois que l’Université Laval est certifiée Campus durable par la Coalition jeunesse Sierra. En 2009, elle avait obtenu le niveau 1.


-30-


Source :
Hélène Mélançon
Direction des communications
Université Laval
418 656-2131, poste 7286
Helene.Melancon@dc.ulaval.ca


www.ulaval.ca