Salle de presse

 
 
 

L’Université Laval salue l’appui du gouvernement du Canada pour la supergrappe SCALE.AI

20 février 2018

Québec, le 20 février 2018 – À titre de partenaire universitaire de la supergrappe sur les chaînes d'approvisionnement propulsées par l'intelligence artificielle SCALE.AI, l’Université Laval est heureuse de voir ce projet se concrétiser et salue à son tour l’important appui du gouvernement du Canada annoncé par le ministre de l'Innovation, des Sciences et du Développement économique du Canada, l’honorable Navdeep Bains, dans le cadre de l'initiative des supergrappes d'innovation.


Tout comme ses partenaires universitaires, l’Université Laval contribuera à la nouvelle plateforme mondiale en mettant à la disposition du consortium d’innovation son expertise de pointe dans divers domaines afin de réaliser des chaînes d’approvisionnement intelligentes. « Au cours des dernières années, plusieurs professeurs en informatique et génie logiciel, en génie industriel, en génie informatique et en gestion des opérations ont largement contribué à l'émergence d'un pôle d'excellence dans le domaine de l'optimisation de la chaîne d'approvisionnement en misant sur l’aide à la décision, l’intelligence artificielle et la valorisation des données massives », a mentionné Eugénie Brouillet, vice-rectrice à la recherche, à la création et à l’innovation.


L’Université Laval s’investit également dans les problématiques d’intérêt du consortium grâce, entre autres, au Centre de recherche en données massives (CRDM) regroupant les forces vives de plusieurs facultés; à sa participation au Centre interuniversitaire de recherche sur les réseaux d’entreprise, la logistique et le transport (CIRRELT); au consortium de recherche FORAC qui réunit depuis 2002 des entreprises du secteur forestier; à l’Unité mixte de recherche en sciences urbaines qui explore le fonctionnement des villes afin de les rendre plus intelligentes, durables, efficientes et fluides; au récent consortium de recherche en ingénierie des systèmes industriels 4.0 qui soutient son ambition d’intégrer senseurs et systèmes de planification pour capturer tout le potentiel de la connectivité et de l’agilité.


L’Université Laval contribuera de façon soutenue à la formation de personnel hautement qualifié en réponse à l’importante demande du milieu. Elle entend augmenter le bassin de main-d’œuvre grâce à l’offre de bourses d’études et à ses programmes de formation existants, ainsi que par l’élaboration de nouveaux programmes, tant aux cycles supérieurs qu’en formation continue ou à distance afin d’offrir une expérience d’études flexible et pertinente pour les professionnels de l’industrie.


L’Université travaillera de près avec les cégeps de la région de Québec pour la mise sur pied de programmes techniques pertinents et mettra en place des passerelles facilitant et augmentant l’accès à la formation universitaire par la reconnaissance d’acquis, réduisant ainsi la durée des études. Son centre de stages assurera le lien avec ses partenaires industriels afin de faciliter leur recrutement.


« Toutes ces initiatives permettront de consolider les liens entre l’Université Laval et ses partenaires et joueront un rôle important en soutien à l’innovation au Québec et au Canada, a affirmé la rectrice de l’Université Laval, Sophie D’Amours. C’est donc avec grand enthousiasme que nous réaffirmons notre engagement à être partenaire de SCALE.AI, entre autres, par le développement de nouveaux programmes de formation incluant des stages en entreprises », a souligné Mme D’Amours.


 « SCALE.AI représente une occasion unique de renforcer le leadership du Canada en intelligence artificielle et en science des données, et de façonner une nouvelle plateforme mondiale de chaîne d'approvisionnement en collaboration avec nos partenaires universitaires. Ce projet d’envergure  aura une incidence considérable sur les secteurs du commerce de détail et du transport, ainsi que sur l'industrie manufacturière, et favorisera la croissance économique, créera des emplois hautement spécialisés et renforcera notre bassin de talents, mettant l'intelligence artificielle au service de tous les Canadiens », a mentionné Hélène Desmarais, présidente du conseil et chef de la direction du Centre d'entreprises et d'innovation de Montréal, présidente du conseil d'administration de HEC Montréal et coprésidente de SCALE.AI.


« La sélection de SCALE.AI par le gouvernement du Canada est une grande victoire pour l’ensemble des partenaires du projet, puisque les chaînes d’approvisionnement intelligentes engendreront une croissance et une durabilité économique pour l’avenir qui seront profitables pour tous. Le fait que le gouvernement partage notre vision et la reconnaisse officiellement signifie que nous suivons la bonne voie, sur le plan des affaires et sociétal. Je tiens à remercier tous les partenaires universitaires qui nous ont soutenus dans nos démarches. L’aventure ne fait que commencer ! », a déclaré Louis Roy, président d’Optel et coprésident de SCALE.AI.


À propos de l’Université Laval
Située à Québec, ville du patrimoine mondial, l’Université Laval est la plus ancienne université francophone d’Amérique du Nord. Elle fait partie des principales universités de recherche au Canada, se classant au 6e rang avec des fonds de 377 M$ alloués à la recherche l’an dernier. L’Université Laval compte 3 730 professeurs, chargés de cours et autres membres du personnel enseignant et de recherche qui partagent leur savoir avec plus de 42 700 étudiants, dont 25 % sont inscrits aux cycles supérieurs.


-30-


Source :
Andrée-Anne Stewart
Relations médias
Direction des communications
Université Laval
T. : 418 656-3952
C. : 418 254-3141
andree-anne.stewart@dc.ulaval.ca
@ulavalmedias


www.ulaval.ca