Les bienfaits de la pleine conscience

Les effets de la pleine conscience sont étudiés par les scientifiques depuis plusieurs années. Le programme de promotion de saines habitudes de vie de l’Université Laval, Mon équilibre UL, intègre depuis un bon moment déjà cette approche aux séances de méditations guidées qu’il propose. Édith Levasseur, une diplômée UL que l’on peut voir dans la campagne « 100 entrepreneures qui changent le monde » de Femmessor, fait également valoir les bienfaits de la pleine conscience chez les enfants.

Qu’est-ce que la pleine conscience?

Selon le programme Mon équilibre UL, la pleine conscience consiste à porter attention au moment présent, aux pensées, aux émotions, aux sensations physiques et à l’environnement de façon délibérée et sans porter de jugement ou poser d’étiquettes (ex.: « Cette émotion est incorrecte. » ou « Cette sensation est indésirable. »). Il s’agit d’être pleinement en contact avec l’instant présent plutôt que de revivre le passé ou d’anticiper le futur.

Pour Édith Levasseur, diplômée de l’Université Laval, enseignante au primaire depuis plus de 20 ans et fondatrice d’Impact Pleine Conscience (IPC), la pleine conscience est « une merveilleuse boîte à outils qui permet à chacun de développer d’exceptionnelles habiletés, notamment pour se reconnecter à soi-même et mieux gérer le stress et les émotions. »

Comment intégrer la pleine conscience à son quotidien ou dans la vie de nos enfants?

La pleine conscience peut être pratiquée de façon dite formelle (ex.: médiation assise ou marchée, yoga) ou encore de façon informelle en s’efforçant d’être pleinement présent à chaque instant dans les activités habituelles de la journée : boire, manger, écouter de la musique, regarder par la fenêtre, etc.

Pour Mme Levasseur, il existe différents moyens d’intégrer de « petits éclats de conscience » dans la vie de nos enfants. En voici deux exemples :

  • La marche consciente : se déplacer en restant connectés aux sensations corporelles. Être conscients de chacun de ses pas et de ses mouvements, se déplacer au ralenti, sans aucune urgence et sentir ses pieds prendre appui.
  • Prendre sa collation en conscience en observant d’abord : attentivement l’aliment, porter son attention sur les couleurs, les odeurs et les textures. La déguster en pleine attention plutôt que de l’engloutir avidement.

« Investir quotidiennement dans des « rendez-vous détente » avec nos enfants ou élèves est extrêmement bénéfique. Ce temps d’arrêt, qui leur est offert pour « se poser », pour calmer l’agitation mentale et pour prendre une pause et faire le vide, devient pour chacun d’eux un outil majeur d’épanouissement pour le reste leur vie. », conclut l’enseignante.

Pour en savoir plus sur la pleine conscience et participer à des séances de méditation guidée, visitez le site Internet de Mon équilibre UL.

Pour en savoir plus sur l’approche IPC et les formations offertes par Édith Levasseur, visitez le site Internet d’Impact Pleine conscience.

Gardons le contact!

Joignez-vous à notre communauté Vous voulez connaître d’autres histoires à succès? Abonnez-vous à notre infolettre et recevez d’autres nouvelles sur les réussites des diplômés UL!