Fonds de soutien à la recherche du gouvernement fédéral

Le Fonds de soutien à la recherche du gouvernement fédéral aide les institutions universitaires du Canada à assumer leurs coûts indirects liés à la recherche.

 

Définition des coûts indirects de la recherche

Les coûts indirects de la recherche réfèrent aux dépenses assumées par les universités pour soutenir leur mission de recherche. Il s’agit de frais généraux, communs à un ensemble d’activités de recherche. Les frais indirects comprennent principalement les dépenses suivantes:

  • Les dépenses reliées aux services: administration de la recherche aux vice-rectorats et dans les facultés, protection et valorisation de la propriété intellectuelle, gestion financière de la recherche, acquisition de ressources documentaires et coûts de fonctionnement des bibliothèques, ressources informationnelles et de télécommunications utilisées pour la recherche, services juridiques, etc.
  • Les dépenses reliées aux espaces de recherche, par exemple: rénovation et entretien des locaux de recherche, modernisation et entretien du matériel de recherche et d’autres appareils généraux, coûts d’opération des espaces de recherche, soutien technique pour les laboratoires, les bureaux et autres installations, etc.
  • Les dépenses reliées aux exigences réglementaires et aux normes d’agrément: éthique de la recherche visant les sujets humains, protection et soin des animaux, manipulation des substances dangereuses et des biorisques, évaluation d’impacts environnementaux, etc.
 

Description du Fonds de soutien à la recherche et de la répartition des fonds reçus à l'Université Laval et dans les centres affiliés

Le programme des coûts indirects aide les établissements postsecondaires canadiens à payer une partie des coûts afférents à la recherche.

Consulter le programme

En 2016-2017, l’Université Laval a reçu 14 507 103$, dont 6 213 294$ (43%) ont été transférés dans les centres affiliés.

Le diagramme circulaire ci-dessous illustre la répartition des dépenses prises en charge grâce à cette subvention à l’Université Laval et dans les centres affiliés.

Source: Université Laval, Vice-rectorat à la recherche, à la création et à l'innovation

 

Description des impacts de la subvention liée aux coûts indirects au sein de l'établissement

Impacts généraux de la subvention

La subvention du programme des coûts indirects a permis, entre autres en 2016-2017, comme pour l’année précédente:

  • le financement à l’Université Laval des coûts de fonctionnement des installations, des ressources de recherche (dont les frais d’acquisition des collections de la bibliothèque centrale) de même que des frais de gestion et d’administration de la recherche
  • la prise en charge, en partie, des dépenses dédiées aux installations et aux soins des animaux dans le contexte de la nette progression de la recherche faisant appel à des modèles animaux, dans les centres affiliés
  • le financement, tant à l’Université Laval que dans les centres affiliés, d’une partie des salaires du personnel qualifié, affecté au service-conseil auprès des chercheurs afin de les aider dans la préparation de demandes de financement et dans les activités stratégiques de valorisation et de réseautage auprès des partenaires industriels et autres
  • de favoriser le recrutement de nouveaux chercheurs et la rétention de ceux de haut calibre comme en font foi les exemples rapportés dans le rapport

Consulter le rapport 2016-2017 (PDF, 27 Ko)

 

Installations

(6,8 M$, 47%)

Comprend les coûts de fonctionnement, de rénovations et d’aménagement de diverses installations de recherche et, en partie, le salaire de ressources techniques et professionnelles de haut calibre dédiées aux aménagements technologiques, à la gestion des laboratoires et des salles d’équipements communs. Cela comprend également les dépenses de fonctionnement et d’entretien liées à de l’équipement financé par la Fondation canadienne pour l’innovation (FCI).

Ressources de recherche

(2,3 M$, 16%)

Comprend les coûts associés aux acquisitions de la bibliothèque centrale de l’Université Laval dont les volumes, les périodiques, les frais de reliures et les frais d’abonnement courants acquis par grands ensembles ou en consortia. Cette rubrique comprend également le défraiement de la quote-part de certains centres affiliés pour participer au Consortium des bibliothèques du réseau des établissements de santé affiliés à l’Université Laval et la rémunération de leur personnel dédié aux services informatiques centraux. 

Gestion et administration

(3,2 M$, 22%)

Comprend la rémunération du personnel affecté au support administratif de la recherche tant à l’Université Laval que dans les centres affiliés.

Exigences réglementaires

(1,8 M$, 13%)

Comprend la prise en charge des coûts de conformité aux exigences règlementaires et aux normes d’agrément, les salaires du personnel dédié à la coordination des comités d’éthique ainsi que les services techniques et spécialisés en soins animaliers, les dépenses de réaménagement d’installations d’animalerie et de modernisation des équipements de sécurité.

Propriété intellectuelle

(400 K$, 3%)

Comprend la quote-part financière de l’Université Laval et de certains centres affiliés à la Société de valorisation de la recherche (SOVAR) dont ils sont commanditaires ainsi que d’autres dépenses liées à la propriété intellectuelle dont les frais liés à l’obtention de brevets, les honoraires d’agents de brevets et les frais juridiques.

 

Objectifs de rendement 2017-2018 pour l’Université Laval et ses centres affiliés

Le Fonds de soutien à la recherche du Gouvernement du Canada aide les établissements d’enseignement postsecondaire canadiens à couvrir les dépenses engagées dans la gestion de leurs travaux de recherche et à maintenir un milieu de recherche de calibre mondial. Il permet donc aux universités d’utiliser ces fonds afin de prioriser certains aspects essentiels au soutien de l’activité de recherche qu’elles effectuent.

L’Université Laval et ses centres affiliés ont établi des objectifs de rendement qu’ils entendent atteindre au cours de l’année 2017-2018.

 
Installations de recherche
 

Objectif de rendement: s’adapter aux besoins de la communauté de recherche de l’Université Laval en termes d’infrastructures de recherche. Entre autres, les besoins en hébergement d’animaux de différentes espèces sont en forte demande dans notre institution.

Indicateur: capacité d’hébergement de l’animalerie de l’Université Laval

Cible: augmenter la capacité d’hébergement des différentes animaleries de l’Université Laval

 
Gestion et administration
 

Objectif 1

Objectif de rendement: développement et implantation d’un nouveau système informatisé de gestion d’information de la recherche

Indicateur: stade d’évolution du développement du nouveau système

Cible: début des travaux sur une nouvelle application pour la gestion du financement de la recherche à l’Université Laval

Objectif 2

Objectif de rendement: développement et implantation d’un nouveau système informatisé de gestion des animaleries

Indicateur: stade d’évolution du développement du nouveau système

Cible: identification de la nouvelle solution pour la gestion des animaleries et début de l’implantation

Objectif 3

Objectif de rendement: maintenir et préférentiellement améliorer le financement de la recherche à l’Université Laval

Indicateurs:

  • niveau de financement total à l’Université
  • nombre de projets soumis aux organismes subventionnaires
  • nombre d’employés des services à la recherche

Cibles:

  • maintenir ou améliorer le rang de l’Université dans le palmarès de Research Infosource
  • augmenter le financement en recherche obtenus à l’Université Laval
  • augmenter le nombre de projets soumis aux organismes subventionnaires
  • maintenir ou augmenter le nombre d’employés des services à la recherche
 
Exigences réglementaires et normes d’agrément
 

Objectif de rendement: élaboration d’une approche intégrée de promotion et d’appui à la conduite responsable en recherche et création

Indicateur: nombre de capsules vidéo et de sites Internet mis en ligne

Cible: mettre en ligne un site ouvert contenant l’ensemble du matériel produit par l’Université Laval afin de promouvoir la conduite responsable en recherche

 
Propriété intellectuelle
 

Objectif de rendement: poursuivre les efforts de valorisation des innovations sociales et technologiques réalisées par les chercheurs du campus

Indicateurs:

  • nombre d’ententes de toutes sortes (ententes de transfert de matériel, ententes de confidentialité, licences)
  • nombre de déclarations d’invention traitées

Cibles:

  • maintenir ou augmenter le nombre d’ententes traitées par les services à la recherche
  • maintenir ou augmenter le nombre de déclarations d’invention traitées
 

Objectifs de rendement 2016-2017 pour l’Université Laval et ses centres affiliés

Le Fonds de soutien à la recherche du gouvernement fédéral aide les établissements d’enseignement postsecondaire canadiens à couvrir les dépenses engagées dans la gestion de leurs travaux de recherche et à maintenir un milieu de recherche de calibre mondial. Il permet donc aux universités d’utiliser ces fonds afin de prioriser certains aspects essentiels au soutien de l’activité de recherche qu’elles effectuent.

Ci-dessous, l’Université Laval rend compte des objectifs fixés et des résultats atteints pour l'année 2016-2017.

 

Pour l'Université Laval

 
Gestion et administration
 

Objectif de rendement: Développement et implantation d’un nouveau système informatisé de gestion d’information de la recherche

Indicateur: Stade d’évolution du développement du nouveau système

Extrant: Portion du financement du Fonds de soutien à la recherche dans le nouveau système informatisé de gestion et d’information de la recherche

Résultats déclarés en fin d’exercice:

  • Finalisation de l’identification des besoins et réalisation de l’analyse d’affaires
  • Un plan de mise en œuvre est aussi disponible
 
Exigences réglementaires et normes d’agrément
 

Objectif de rendement: Élaboration d’une approche intégrée de promotion et d’appui à la conduite responsable en recherche et création

Indicateur: Nombre des capsules vidéo et de sites Internet mis en ligne

Extrant: Portion de la subvention du Fonds de soutien à la recherche investie dans la mise à niveau du cadre normatif institutionnel et dans le développement d’outils de formation pour actualiser les bonnes pratiques de conduite éthique et responsable en recherche

Résultats déclarés en fin d’exercice:

  • Site de référence sur la conduite responsable et capsules vidéos produites avec plus de 70 membres de la communauté de recherche de l’Université Laval ont été mis en ligne  
  • Site sur l’éthique de la recherche en élaboration
 

Pour le CHU de Québec – Université Laval

 
Ressources de recherche
 

Objectif de rendement: mise à niveau des services d’une bibliothèque scientifique

Indicateurs:

  • rémunération du personnel du service documentaire
  • rémunération du personnel dédié aux services informatiques centraux et à l’infrastructure du réseau informationnel
  • investissement dans des travaux de mise à niveau des bases de données informationnelles du Centre

Extrant: portion de la subvention du Fonds de soutien à la recherche investie dans les ressources de recherche

Résultat déclaré en fin d’exercice: nombre d’heures/de personnes attribuées au service documentaire et aux services techniques pour la bibliothèque scientifique

 

Pour l'Institut universitaire en santé mentale de Québec (IUSMQ)

 
Impacts généraux
 

Objectif de rendement de l'établissement: attirer de nouveaux chercheurs d’envergure

Indicateur: nombre de nouveaux chercheurs seniors engagés

Extrant: portion de la subvention du Fonds de soutien à la recherche investie dans le recrutement et la rétention de nouveaux chercheurs

Résultats déclarés en fin d'exercice: les docteurs Proulx et Labonté constituent 2 exemples de nouveaux chercheurs à l’IUSMQ.

D’abord, le Dr Proulx a été accueilli, le 1er octobre 2016, au sein de l’axe de recherche en Neurosciences cellulaires et moléculaires du Centre de recherche de l’Institut universitaire en santé mentale de Québec (CRIUSMQ). Son laboratoire, situé au cœur de plusieurs laboratoires de chercheurs du même axe, comprend de l’espace de «paillasses» (6 places) dans un grand laboratoire, 2 salles dédiées à des systèmes d’électrophysiologie, de microscopie et de montage optogénétique, une pièce consacrée au comportement de souris, de l’espace dans une chambre froide et dans une salle de culture. Enfin, il a des espaces de bureau pour ses étudiants et post-doctorants dans une salle commune. La surface de son laboratoire totalise plus de 100 pieds carrés et son aménagement a couté 200K $.

Quant à lui, Dr. Labonté a été accueilli conjointement au sein de l’axe de recherche en Neurosciences intégratives et thérapies expérimentales, dirigé par le Dr. Jean-Pierre Julien, et l’axe de recherche en Neurosciences cliniques et cognitives, dirigé par le Dr. Marc Hébert. Il est entré en fonction le 1er décembre 2016, date à laquelle il a débuté ses activités de recherche. 

www.ulaval.ca