Aller au contenu principal

Énergie

Grâce à des installations performantes, des technologies innovantes et un approvisionnement croissant en énergie renouvelable, l’Université Laval allie leadership et ingéniosité pour poursuivre sa transition énergétique.

Campus vue aérienne

Des efforts constants vers la transition énergétique

L’Université Laval collabore avec sa communauté pour réduire son impact environnemental en misant sur une transition énergétique durable. Concrètement, l’Université s’est dotée d’une Politique de gestion énergétique (PDF), d'un plan d'action et de cibles audacieuses pour améliorer l’efficacité énergétique de ses infrastructures et de ses procédures.

Pour en savoir plus ou nous faire part de vos suggestions, écrivez à info@developpementdurable.ulaval.ca.

Portrait énergétique

Dans la dernière année, l’Université Laval a consommé près de 996 217 gigajoules (GJ) d’énergie, une réduction de 4% par rapport à l’année précédente. Sur l’ensemble de sa consommation d’énergie, 57% étaient de l’énergie renouvelable.

531 685 GJ d'hydroélectricité, dont 105 512 GJ utilisés par la chaudière électrique pour produire de la vapeur

33 279 GJ de gaz naturel renouvelable provenant de la biométhanisation

3 770 GJ de Mazout no2 utilisés essentiellement pour le groupe électrogène

10 932 GJ de Mazout no6 utilisés lors des interruptions partielles de gaz naturel

416 434 GJ de gaz naturel fossile

117 GJ de propane utilisés pour les laboratoires

Collaborer pour le bien-être de tous

L’Université Laval s’est engagée à remplacer 8% de sa consommation annuelle de gaz naturel par du gaz naturel renouvelable (GNR). Pour ce faire, l’Université est fière d'avoir élaboré un partenariat avec Énergir à différents niveaux.

La transition au GNR permettra de réduire annuellement environ 1888 tonnes les GES du campus, soit l’équivalent de 472 voitures parcourant 15 000 km par année.

Collaboration avec Énergir
Trois étudiantes à l'extérieur

Une action à la fois

Pour atteindre les cibles d’intensité énergétique, l’Université mise sur la réalisation du plan d’action en énergie 2020-2025. Dans ce plan d’action, les équipes responsables du volet énergie assurent une vigie de la consommation énergétique des bâtiments et des avancées en énergie renouvelable puis demeurent à l’affût de nouvelles technologies.

Cibles

Audacieuse, l'Université Laval choisit des cibles de réduction de la consommation énergétique témoignant de son leadership dans la lutte contre les changements climatiques.

  • Réduction de l'intensité énergétique de 11% pour 2023 selon l'année de référence 2012-2013
  • Réduction de l'intensité énergétique de 20% pour 2030 selon l'année de référence 2012-2013

Orientations

  • Évaluer les possibilités d’augmenter la capacité électrique de la cité universitaire.
  • Améliorer l’isolation thermique des conduites de vapeur et de récupérer la chaleur des tunnels de service.
  • Moduler le fonctionnement des systèmes de ventilation, de chauffage et de climatisation en fonction de l’occupation des salles de cours.
  • Sensibiliser et informer la communauté universitaire aux enjeux énergétiques.
  • Saisir les opportunités qu’offrent les projets de rénovations majeures pour améliorer l’efficacité énergétique des immeubles.

Résultats

  • Près de 11 analyses de faisabilité pour des projets de réduction de la consommation ou de la transition énergétique.
  • 10 projets d’infrastructures autofinancés
  • 18 activités en lien avec la gestion énergétique, l’optimisation des systèmes, la sensibilisation, la communication et la collaboration avec la communauté étudiante
  • 4 projets de rénovations majeures
Tuyaux de services dans un tunnel

Le mystère des tuyaux dans les tunnels

Si vous êtes passés par les tunnels de l’Université Laval, peut-être les avez-vous remarqués, ces tuyaux qui bordent les murs. Cette tuyauterie est une pièce centrale du réseau urbain du campus. En effet, plusieurs conduites de transport permettent de transférer l’énergie produite dans les centrales de production pour alimenter les pavillons pour suffire à leurs besoins de chauffage, de refroidissement et d’électricité.

Plusieurs autres conduites de transport contiennent des câbles qui permettent le fonctionnement des systèmes de ventilation et les systèmes immotiques. Certains pavillons utilisent des thermopompes pour effectuer le chauffage, réduisant substantiellement l’utilisation de l’énergie fossile. D’autres sont dits exothermiques, donc produisent de la chaleur qui peut être réutilisée dans un bâtiment adjacent.

En ce moment

Cheminée de pavillon

L’Université travaille actuellement sur deux études en lien avec le volet énergie du campus. Elle analyse la capacité électrique du réseau du campus ainsi que l’optimisation de l'isolation et la récupération de l’énergie des tunnels de services.

Arena du PEPS

Bien que le spectateur ne s’en rende pas compte, l’Université met à niveau les ampoules utilisées pour l’éclairage de l’Aréna. Prochainement, l’éclairage des deux patinoires et des gradins sera composé de technologie LED.

Salle mécanique

Grâce à une collaboration entre le professeur Louis Gosselin et des membres du personnel du Service des immeubles, l’Université a pu développer des visites virtuelles de sa chaufferie du pavillon Gérard-Bisaillon, de ses salles mécaniques du pavillon Adrien-Pouliot. Ces visites virtuelles permettent aux étudiants d’avoir une vue d’ensemble du terrain malgré certaines contraintes.

Nos réalisations communes

Les efforts de l’Université Laval en efficacité énergétique ont permis de diminuer l’intensité énergétique du campus de 23% depuis 2005 alors que la superficie des infrastructures a augmenté d’environ 16%.

À l’automne 2020, le Service des immeubles et le professeur Louis Gosselin ont collaboré afin d’offrir à des étudiants de premier cycle la chance de travailler sur une problématique concrète à laquelle était confrontée l’Université. Véritable laboratoire vivant, cette initiative a permis de stimuler les étudiants avec une réalité qui affecte leur milieu de vie universitaire. Les projets ont permis de proposer des pistes de réflexion différentes et uniques.

Trois étudiants

Saviez-vous?

Si tous les ordinateurs du campus étaient fermés chaque fois qu'ils ne sont plus occupés, les économies d’électricité seraient équivalentes à la quantité nécessaire pour alimenter le pavillon Desjardins-Pollack pendant 1 an!

Si chacun et chacune pensent à fermer les lumières de ses espaces de travail lorsqu’ils les quittent plus d’une heure, l’économie d’électricité serait équivalente à la quantité nécessaire pour alimenter deux pavillons Desjardins-Pollack pendant une année complète!

Comité-conseil

Un comité-conseil a été mis sur pied afin de mettre à profit la collaboration interdisciplinaire et intersectorielle avec la communauté universitaire. Composé d’étudiantes, d’étudiants ainsi que de membres du personnel professionnel et enseignant, le comité est appelé à proposer des indicateurs de performance pertinents et des cibles justes et ambitieuses. Le comité-conseil participe à l’élaboration et au suivi du plan d’action de l’axe d’activité et assure son évolution.

Membres du comité-conseil énergie

Marise Vallières
Responsable de l'axe énergie
Agente de recherche et de planification(volet énergie)
Service des immeubles

Audrey Boivin
Coordonnatrice d'opérations
Vice-rectorat aux affaires externes, internationales et à la santé

Louis Gosselin
Professeur titulaire
Département de génie mécanique
Faculté des sciences et de génie

Soro Kagnery Mohamed Coulibaly
Étudiant au doctorat
Faculté de droit

Étienne Berthold
Professeur agrégé et directeur de l'Institut EDS
Département de géographie
Faculté de foresterie, de géographie et de géomatique

Évelyne Thiffault
Professeure agrégée
Département des sciences du bois et de la forêt
Faculté de foresterie, de géographie et de géomatique

Eric Walling
Étudiant au doctorat en génie chimique
Faculté des sciences et de génie