Aller au contenu principal

Camp d’entraînement agricole 2021: Portrait de deux entreprises

24 mai 2021 - La troisième édition du Camp d’entraînement agricole de la Capitale-Nationale, chapeauté par la Faculté des sciences de l’agriculture et de l’alimentation, est commencée avec une nouvelle cohorte d’entrepreneurs. Depuis janvier 2021, les 10 participants ont été invités à suivre la nouvelle formation en ligne sur l’agriculture biologique et l’entrepreneuriat, afin d’être initiés à plusieurs concepts de base. Avec le printemps hâtif que nous connaissons, plusieurs cultures ont déjà été implantées au champ et en tunnel depuis le début du mois de mai.

Le premier portrait est celui de l’entreprise Fermilie, fondée par Émilie Stroppolo, finissante en Gestion de commerces au Cégep Garneau et qui poursuivra ses études en agronomie à l’automne 2021 à l’Université Laval. Elle offre actuellement des paniers de légumes qui seront distribués tout l'été, avec deux points de chute: Sainte-Foy et L'Ange-Gardien. Elle a démarré en cultures intérieures plusieurs plants de légumes qu’elle a, par la suite, transplantés en tunnel chenille et en champ à L'Ange-Gardien. Pour vous procurer ces paniers de légumes et ainsi avoir la chance de goûter à ses délicieux céleris roses, c’est ici.

Pour le second portrait, il s’agit de l’entreprise Potager du Vallon. Celle-ci cultive plus d’une trentaine de variétés de légumes à la ferme du Campus de l’Université Laval, qui se situe en plein cœur de Sainte-Foy. En plus de faire partie de la cohorte 2021 du Camp d’entraînement agricole, les entrepreneurs, Julien April-Borgeat et Marie-Pier Bolduc-Crustin, ont également fait partie de la cohorte 2019 du programme VIP3, offert par Entrepreneuriat Laval. Le Potager du Vallon se distingue par la proximité du champ, situé en ville. L'objectif derrière le projet est de réduire le kilométrage parcouru par les aliments et ainsi réduire la distance humaine entre les consommateurs et les producteurs. Des abonnements à des paniers hebdomadaires, distribués sur le campus de l'Université Laval sont disponibles pour 18 semaines. Pour en connaître davantage, c’est ici