Aller au contenu principal

Favoriser l'inclusion et la reconnaissance de tous les parcours familiaux

Par ses travaux, le professeur Kévin Lavoie souhaite mettre en lumière la diversité familiale et lutter contre les inégalités et les discriminations sur le plan des genres et des sexualités.

Les artisans de ce projet

Kévin Lavoie

Professeur adjoint, École de travail social et de criminologie, Faculté des sciences sociales
Directeur scientifique, Centre de recherche Jeunes, familles et réponses sociales (JEFAR)

Équipe

Étude Préfer 
Membre de l’équipe de recherche : Rebecca Angele, Marie-Philippe Drouin, Thalie Pilon et Maxime Plante
Membre du comité d’encadrement : Nicholas Chadi et Lyne Chiniara (CHU Sainte-Justine), Isabel Côté (Université du Québec en Outaouais), Ky Fleming (Jeunes identités créatives) et Annie Pullen Sansfaçon (Université de Montréal)

Collectif Récits
Membres du collectif : Marie-Alexia Allard (clinique de psychologie Ensemble), Isabel Côté (Université du Québec en Outaouais), Juliana Léveillé-Trudel (Les Productions de brousse), Raphaële Noël (Université du Québec à Montréal), Gabrielle Jobin et Audrey Simard (Université Laval), ainsi que les mères cochercheuses : Maryse, Gisèle, Marion, Élyse, Natacha et Laurie.
 

Réfléchir à l’encadrement de la gestation pour autrui

La gestation pour autrui (GPA), ou le recours à une mère porteuse, demeure peu encadré au Québec. Le professeur Lavoie participe à faire avancer la discussion dans le cadre de la réforme du droit de la famille (projet de loi 2), notamment avec le dépôt d’un mémoire en commission parlementaire. Le mémoire propose différents éléments à considérer pour un encadrement éthique de la GPA, mais se penche aussi sur la question des origines et la reconnaissance de la pluriparentalité. Ses travaux font valoir le point de vue des parents d’intention et de leurs enfants, mais aussi celui des femmes porteuses et de leurs proches pour favoriser le bien-être des familles.

Raconter le don de sperme aux enfants

Plusieurs raisons peuvent mener à concevoir un enfant à l’aide d’un don de sperme: l’infertilité masculine, être en couple de même sexe ou le désir d’avoir un enfant en tant que mère soloparentale, par exemple. Mais comment raconter le récit de conception aux enfants et favoriser l’intégration harmonieuse de leurs origines? Un collectif de recherche coanimé par le Pr Lavoie développe des outils concrets pour les familles concernées. En coconstruction avec des parents, une psychologue clinicienne et une écrivaine, les membres du collectif produiront un livre pour enfants qui expliquera le don de sperme de manière sensible et inclusive, pour répondre aux besoins des familles, mais surtout, aux questions des enfants.

Discuter de la préservation de la fertilité chez les jeunes trans et non binaires

Kévin Lavoie collabore avec la clinique de diversité de genre du CHU Sainte-Justine et l’organisme Jeunes identités créatives pour soutenir et accompagner les jeunes trans et non-binaire dans leur démarche d’affirmation de genre. Par ses travaux de recherche qui portent sur la préservation de la fertilité, il souhaite outiller les jeunes dans la prise de décision sur la conservation de leurs gamètes (sperme ou ovules). Concrètement, Kévin Lavoie utilise des méthodes de recherche participatives et artistiques, notamment avec la technique Photovoice et les memes - qui combine humour et art photographique - pour générer des discussions et l’expression des émotions vécues.

Le mémoire Faire famille au 21e siècle : éclairages scientifiques pour une réforme du droit de la famille adaptée aux réalités familiales contemporaine, a été présenté à l’Assemblée nationale.

La méthode Photovoice, utilisée en recherche-action participative, intègre la photographie comme mode d’expression des participants.

Les albums jeunesse sont les outils retenus par le collectif de recherche du Pr. Lavoie pour expliquer et transmettre le récit de conception par don de sperme aux enfants

Kévin Lavoie démystifie les concepts associés à la diversité sexuelle et de genre, en participant à diverses initiatives de sensibilisation. 

La suite

Dans les prochaines années, Kévin Lavoie mènera plusieurs projets de recherche, toujours en lien avec la famille, ses nouvelles réalités ainsi que la diversité sexuelle ou de genre. Entre autres, il s’intéressera à l’intervention psychosociale en contexte de procréation médicalement assistée (PMA) et à la coparentalité élective – le fait de fonder une famille sans être un couple. Le Pr Lavoie poursuivra aussi ses travaux sur la gestation pour autrui, en étudiant les enjeux entourant la GPA transnationale . Motivé par la démocratisation de toutes les configurations familiales et la valorisation de la pluralité des trajectoires, le Pr Lavoie contribue à démystifier les nouvelles réalités en matière de parentalité, à relayer les voix peu entendues et à faire avancer les réflexions.

Kévin Lavoie

Apprenez en plus à son sujet.

+

Centre de recherche Jeunes, familles et réponses sociales (JEFAR)

Découvrez le Centre.

+

Programme de 2e et 3e cycles en travail social

Explorez les programmes.

+

Centre de recherche universitaire sur les jeunes et les familles (CRUJeF)

Découvrez les projets en cours.

+

Capsule sur la diversité sexuelle et de genre

Apprenez-en plus sur les diverses réalités.

+

Plus d'histoires...

Découvrez les histoires d'autres professeurs de l'Université Laval.

+